S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de le podoclaste INpactien
le podoclaste Inscrit le mardi 1 août 06 - 671 commentaires -
Les derniers commentaires de le podoclaste :


C'est sûr que dans le comique involontaire, elle bat le regretté Leslie à plates coutures


On ne doit pas penser à la même, alors.
On peut même considérer qu'un proto qui foire n'est pas forcément un échec, s'il foire correctement. En programmation, c'est une bonne pratique de tester les cas qui foirent, pour voir si on a un message d'erreur propre plutôt qu'un message abscons ou un plantage, par exemple.

Bon, là, ça fait cher l'essai, certes.




Après vérification, il s'agissait d'une version expérimentale du premier étage d'une nouvelle version de la Falcon 9. Un prototype en d'autres termes.

Donc, qu'un proto ne fonctionne pas du premier coup, cela n'a rien d'extraordinaire. Dans le domaine de l'astronautique, tout le monde y a eu droit.


Eh, tu me demandes, je te répond, hein.


Si je ne m'abuse c'est à peu pres aussi difficile de monter que de descendre

Et l'idée des "satellites ravitailleurs" est fun sur le papier, mais au final techniquement impossible (vu qu'il faut consommer une quantité énorme de carburant pour se docker d'une sonde à une autre .



Et puis surtout, comme ça ne se fait pas encore, c'est un coup à ce que les satellites à déplacer seront en fin de vie quand les ravitailleurs seront fin prêt

Mais avoir un ascenseur spatial sera par contre TREEEES compliqué


Comme disent les ricains : it's not rocket science. En partie, seulement.
Tout ça sera plus simple quand on aura un ascenseur spatial.


Depuis une paire d'années (environ), ils ont un pas de tir a eux sur le site de Kourou. Grosso modo, a eux le marché low-cost/petits tonnages avec les Soyouz. A nous les plus gros tonnage avec Ariane.


En fait, Soyouz est le milieu de gamme. Les plus petits tonnages sont assurés par le lanceur Vega.
Surtout que c'est un sacré projet qui aura des retombées économiques et militaires.
Je comprend pas comment ont peu confier le lancement des satellites aussi sensible et aussi cher à une puissance étrangères.
C'est comme faire concevoir nos char et avions par nos "enemies".
Ou utiliser un os proprio et opaque dans nos systèmes de défenses...
Oh wait...


La puissance étrangère serait bien conne de saboter un tel lancement : cela romprait un accord commercial à quelques milliards pour lancer des Soyouz depuis Kourou.

Et note qu'on est en train de fabriquer des frégates pour les russes.

https://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-37 ! (mais ça m'étonnerait que ça puisse repositioner des satellites, mais comme c'est secret on peut dire que ça peut tout faire, comme faire du popcorn sur terre avec un laser)


Extrait de ton lien :

Orbit: Low Earth orbit


Ben non.