Radeon HD 4890 : évolution ou révolution ?

image dediée
Annonces
Radeon HD 4890 : Présentation & Modèle de XFX
Radeon HD 4890Disposant d'une gamme de Radeon HD plutôt convaincante, AMD a récemment décidé d'enfoncer le clou en lançant un nouveau modèle disposant d'un seul GPU : la Radeon HD 4890.

Basée sur une nouvelle  révision du RV770, celle-ci promet d'être plus économe au repos, d'offrir une meilleure marge d'overclocking et de meilleures performances grâce à des fréquences revues à la hausse.

Bref, de quoi faire oublier les GeForce GTX 260+ et autres GTX 285 et leur GT200b. Après vous avoir livré nos premières impressions, nous avons décidé de nous attaquer à un modèle de référence signé XFX, qui présente ici l'une de ses premières cartes à base de GPU AMD.

De quoi révolutionner le genre ?


Comme nous vous le disions lors de notre première présentation de la Radeon HD 4890, celle-ci peut quasiment se résumer à une Radeon HD 4870 overclockée avec quelques légères améliorations.

Radeon HD 4890En effet, AMD qui critique NVIDIA pour sa capacité à sortir de nouveaux modèles en rajoutant quelques MHz, améliorant légèrement la puce et en changeant le nom... fait ici de même.

TSMC améliore sa gravure en 55 nm, AMD en profite

Ainsi, le GPU au coeur de cette carte n'est qu'un RV770 de révision plus récente exploitant un nouveau procédé de gravure en 55 nm de chez TSMC, aussi connu sous le nom de RV790. La répartition des transistors a été revue mais nombre d'unités reste néanmoins inchangé.

Au départ, AMD évoquait un nombre de transistors de 959 millions, contre 956 millions pour le premier RV770, mais s'est ravisé dans sa documentation sans donner plus d'explications.

HD 49890 Radeon HD 4890
Avant... après

Dans l'une de ses documentations (page 96) destinée aux développeurs, AMD faisait aussi état du retour de la fonction Burst Memory Read. Celle-ci avait en effet disparu du RV770 mais était présent dans les autres GPU de la gamme RV700 comme celles qui sont utilisées pour les Radeon HD 4300 (RV710) et Radeon HD 4600 (RV730). Mais il semblerait que cela soit une erreur des équipes d'AMD lors de la création de cette documentation.

HD 4890 Quoi qu'il en soit, par défaut, la puce affiche une fréquence de 850 MHz, soit un gain de 13 % par rapport à celle des Radeon HD 4870 qui n'était qu'à 750 MHz.

Des fréquences qui augmentent (trop) peu ?

Pour ce qui est de la mémoire, AMD continue bien entendu avec la GDDR-5 qui est ici présente en quantité de 1 Go, ce qui devrait être le cas de l'ensemble des cartes. Il s'agit ici de modules Qimonda IDGV1G-05A1F1C-40X, déjà utilisés sur certaines Radeon HD 4870 qui sont certifiées à 1 GHz. Ainsi, par rapport à la HD 4870, la fréquence de fonctionnement passe de 900 MHz à 975 MHz, soit un gain de 8 %.

Poussé par AMD, les constructeurs devraient néanmoins proposer des modèles plus véloces, comme celui que nous avons pu tester issu de la gamme de Gigabyte. Sapphire, XFX, Power Color et d'autres devraient suivre le mouvement.

HD 4890 Radeon HD 4890 Radeon HD 4890

Consommation au repos : des efforts qui vont dans le bon sens

Pour ce qui est du PCB, on retrouve quasiment la même chose que pour la Radeon HD 4870. L'étage d'alimentation a néanmoins été amélioré et AMD indique que grâce à celui-ci, ainsi qu'à une baisse de la fréquence minimale du GPU (250 MHz au lieu de 500 MHz), la carte ne consomme plus que 90 watts au repos contre 110 watts précédemment selon les chiffres du constructeur.

En charge, par contre, elle passe, toujours selon ces chiffres, de 160 watts à 190 watts. Il faudra donc toujours deux connecteurs PCIe de six broches afin d'alimenter la carte.

Radeon HD 4890 Radeon HD 4890 Radeon HD 4890

Un ventirad quasiment inchangé... sera-t-il suffisant ?

Le ventirad, double slot, n'a pas non plus changé de manière importante puisque seul un caloduc supplémentaire fait son apparition au niveau du bloc de dissipation. Le ventilateur est toujours un modèle de référence CF1275-B30H-C004 de NKT Technologies. Reste à Radeon HD 4890savoir si cela suffira à refroidir la bête malgré sa montée en fréquence.

Pour ce qui est du CrossFire, on retrouve les habituels connecteurs qui permettront d'utiliser la carte avec d'autres modèles de la gamme HD 4800.

Le panneau arrière de la carte dispose toujours d'une sortie TV de sept broches ainsi que de deux ports DVI dual-link qui peuvent être transformés en connecteur HDMI grâce à un adaptateur et au contrôleur audio qui est intégré au GPU. Le pilote de ce dernier est d'ailleurs fourni dans les Catalyst depuis la version 9.3.
par David Legrand Publiée le 02/04/2009 à 02:46