S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

IDF San Francisco 2010 : l'INtégrale

David Legrand le 23 septembre 2010
La keynote de Paul Otellini, puis celle David Perlmutter était l'occasion pour Intel d'en dire enfin un peu plus sur sa nouvelle architecture : Sandy Bridge. Gravée en 32 nm, celle-ci arrivera dans nos machines dès le début de l'année 2011. Fonctionnelle depuis le précédent IDF, elle est présente partout cette année.

Intel IDF Day 1 Sandy Bridge Intel IDF Day 1 Sandy Bridge

Car Sandy Bridge est l'exemple même de ce qu'Intel nomme « Continuum », puisqu'elle est pensée pour être intégrée, dès son lancement, du portable accessible au plus gros des serveurs en passant par des usages embarqués. Seuls les netbooks et autres tablettes échapperont à cette vague.

Intel IDF Day 1 Sandy BridgePour nous en convaincre, David Sidd est monté sur la scène afin de montrer des usages qui n'auraient pas été possibles jusqu'à lors.

Nous avons ainsi eu droit à une séance de jeu sur un portable à base de processeur Sandy Bridge, sous Starcraft II, qui enregistrait une vidéo de la partie en même temps qu'elle était jouée avec une qualité identique à une machine dotée d'un GPU (non détaillé). Le tout était fluide, mais pas trop, mais cela reste néanmoins assez INtéressant d'un point de vue purement technique.

Intel IDF Day 1 Sandy Bridge Intel IDF Day 1 Sandy Bridge

Cette vidéo était ensuite partagée par le joueur sur son compte Facebook. Paul O. et David s'installèrent alors dans ce qui représentait un salon devant une Google TV de Sony équipée d'un processeur Atom CE4100. Ils ont ainsi pu commencer à regarder un reportage sur... la maladie d'Alzheimer.

Intel IDF Day 1 Sandy Bridge Intel IDF Day 1 Sandy Bridge

Il leur était possible de passer de ce reportage à une page Facebook en quelques clics, et même d'effectuer un rendu PiP (Picture in Picture). Ils ont ensuite décidé de regarder la vidéo enregistrée sous Stracraft II via Facebook, alors qu'un message chat arrivait, il évoquait le projet X.

Intel IDF Day 1 Sandy Bridge Intel IDF Day 1 Sandy Bridge

Paul O. s'est alors rendu sur une machine à base de Sandy Bridge afin d'effectuer une conférence sécurisée, via un outil exploitant les fonctionnalités AES-NI des processeurs d'Intel. Le serveur disposait de 32 threads et 16 coeurs, soit deux processeurs Sandy Bridge-EP.

Intel IDF Day 1 Sandy Bridge Intel IDF Day 1 Sandy Bridge

Le message est clair : Intel est partout, ou en tout cas peut l'être. C'est pour l'instant surtout le cas à l'IDF, reste à voir si cela finira par se concrétiser.
Sommaire