Abonnements : analyse du « nouveau » Facebook

image dediée
Annonces
Introduction & utilité des abonnements
Il y a quelques jours, Sébastien évoquait un changement majeur du côté de Facebook : les abonnements. Ainsi, la relation peut désormais être asymétrique, et des utilisateurs peuvent suivre votre profil public d'un simple clic. Nous avons décidé de regarder si cela est réellement utile, mais aussi de faire le point sur ce que cela change pour votre profil Facebook ou la gestion de vos paramètres.

Facebook abonnés

Commençons par la première question à se poser : est-ce vraiment nécessaire ? La réponse dépend bien entendu de chacun, mais l'on peut distinguer trois types de comptes sur Facebook, et donc trois types de réponses.

Facebook : trois profils types, trois réactions face aux abonnements

  • Les sociétés, les sites web et autres personnalités publiques :
Dans ce premier cas, il a depuis longtemps été conseillé à Facebook de créer des « Pages », et cela ne devrait pas changer. En effet, celles-ci offrent tout un tas d'avantage par rapport aux profils simples : des statistiques, une gestion possible par plusieurs comptes, des paramètres avancés... 

Facebook Page Prix du Net

Notez qu'il est d'ailleurs possible de faire apparaître sur votre profil que vous administrez une page via la fonctionnalité « Propriétaires en vedette ».
  • Les utilisateurs « Lambda » :
Pour une majorité d'utilisateurs, qui n'utilise Facebook que pour discuter avec sa famille et ses amis au quotidien, cette fonctionnalité n'a aucune utilité.

Le meilleur conseil que l'on peut d'ailleurs leur donner est de ne rien publier de manière publique, de ne pas permettre l'indexation de leur profil sur les moteurs de recherche et de gérer au mieux leurs options de confidentialité.

Facebook Profil Mme Michu

Ils pourront aussi se tourner du côté de la nouvelle gestion des listes, que nous étudierons un peu plus loin.
  • Les blogueurs, rédacteurs, journalistes et personnalités à l'audience limitée :
Si vous êtes une personnalité plus ou moins publique, mais que vous n'êtes pas Paris Hilton, avec ses millions de fans, ou que vous ne disposez pas d'une équipe chargée de jouer les « Community Managers », les abonnements sont faits pour vous.

Tout comme Twitter ou Google+, ils vous permettront en effet de disposer d'un profil public vous donnant la possibilité d'interagir avec la communauté tout en préservant l'accès à vos données et partages privés.

Facebook Profil David

On se rapproche d'ailleurs plus de Google+, Twitter étant pensé pour partager une multitude de messages courts (limite à 140 caractères) alors que ses deux concurrents ont opté pour un principe qui s'oriente plus sur la discussion à long terme avec une mise en page possible de chaque message, lié à des commentaires et des recommandations (J'aime ou +1).
Publiée le 20/09/2011 à 17:42