Eleven Hundred : le boîtier de joueurs d'Antec

image dediée
Annonces
Les performances : tous les ventilateurs
Pour juger les performances du système de refroidissement, nous avons effectué la comparaison avec le Graphite 600T de Corsair. Malgré un tarif légèrement supérieur (160 € environ), ce modèle que nous avons entre les mains est celui qui se rapproche le plus du Eleven Hundred. L'une des différences, c'est la présence d'un ventilateur d'un diamètre de 200 mm sur la façade du Corsair. Reste à savoir lequel est le plus apte à refroidir notre configuration de test.

Voici les caractéristiques :

Antec Eleven Hundred :
  • 1 x 200 mm sur le sommet (LED Bleu)
  • 1 x 120 mm à l'arrière
Corsair Graphite 600T (voir l'article) :
  • En façade : 1 x 200 mm
  • Sur le sommet : 1 x 200 mm
  • Sur l'arrière : 1 x 120 mm

Avant de commencer les différentes analyses sur les performances, nous avons mesuré les nuisances sonores lorsque la configuration est au repos sous Windows, et ce, une heure après l'avoir mis sous tension. Pour le modèle d'Antec, on obtient 42.1 dB(A) contre 41 dB(A) pour le 600T de Corsair. Cette petite différence de 1.1 dB(A) est très légèrement audible à l'oreille, mais elle est vraiment peu marquée. Dans tous les cas, la ventilation se fait entendre lorsque la configuration n'est pas sollicitée. Il est regrettable qu'Antec ait retiré le rhéobus, présent sur le châssis similaire du P280.

Antec Eleven Hundred
 
Malgré l'absence d'un ventilateur en façade, l'Eleven Hundred offre les meilleures performances sur le refroidissement, hormis, sur le disque dur. En contrepartie, la nuisance sonore est légèrement plus élevée. Mais cette différence de seulement 0.5 dB(A) en charge est assez minime.

Antec Eleven Hundred

L'absence du rhéobus se ressent dans le cas présent, car cela aurait sans doute permis de diminuer le bruit, tout en gardant des performances convenables. Malheureusement, les ventilateurs du boîtier resteront toujours en 12 V, à moins d'acquérir un rhéobus pour garder ses oreilles au calme.
Publiée le 24/02/2012 à 14:20
Julien Arrachart

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €