Eleven Hundred : le boîtier de joueurs d'Antec

image dediée
Annonces
Introduction
Depuis quelques années, Antec dispose d'une gamme de boîtiers « Hundred » qui cible avant tout les joueurs. Celle-ci n'a eu de cesse d'évoluer dans le temps et aujourd'hui on dénombre pas moins d'une douzaine de références, dont cet Eleven Hundred que nous nous apprêtons à tester en détails. Comme son nom l'évoque, il se situe entre le Nine et le Twelve Hundred et cela est vrai tant dans les caractéristiques techniques que dans le positionnement tarifaire de la bête. Voyons sans plus attendre ce qu'il nous réserve.

Antec Eleven Hundred

Un boîtier qui mise avant tout sur la discrétion

Avec cette nouvelle référence, le constructeur s'oriente vers un design très sage, comme on peut l'observer sur le One, le Two ou encore le Three Hundred. D'autres modèles, comme le Nine ou le Twelve Hundred, disposent de formes plus généreuses, notamment sur le sommet. Cependant, on ne tombe pas dans l'excès comme avait pu être le Dark Fleet DF-85 et que nous avions testé et qui ne nous a pas forcément laissé un très bon souvenir.

Voici la fiche technique de cet Eleven Hundred d'Antec :

    Antec Eleven Hundred


La façade en plastique est constituée principalement de grilles mesh, ce qui devrait améliorer le flux d'air. En ce qui concerne les portes latérales, celle de gauche accueille une grande fenêtre en plexiglas, alors que celle de droite est légèrement bombée vers l'extérieur afin d'offrir un espace plus important pour le passage des câbles derrière le plateau de la carte mère. Sur le sommet, seul l'emplacement dédié au ventilateur d'un diamètre de 200 mm ressort légèrement.

Un refroidissement axé pour les configurations de joueur, mais « uniquement » avec deux ventilateurs

Ce modèle met en avant un total de six emplacements pour les ventilateurs, mais seulement deux sont inclus d'origine !  Il faut donc se contenter d'un 200 mm sur le sommet, et d'un 120 mm à l'arrière. Ils sont tous les deux en extraction, on regrettera l'absence d'un ventilateur à l'avant ou sur la porte latérale gauche en aspiration. Néanmoins, il sera INtéressant de connaître les performances de ce système de refroidissement, et voir s'il faut le compléter ou pas.

Antec Eleven Hundred Antec Eleven Hundred

Les fonctionnalités sortant de l'ordinaire est certainement l'un de ses points faibles de cet Eleven Hundrer. Pour rappel, il se base sur le châssis du P280 de la marque, mais il fait l'impasse sur le système de rhéobus qui est normalement disponible à l'arrière du boîtier. On notera également l'absence d'un système « Hot Swap », il faut se contenter du strict minimum sur l'extérieur, à savoir de l'USB 3.0 sur la connectique externe. En contrepartie, Antec met l'accent sur l'INtérieur, notamment sur les systèmes de fixation rapide, ainsi que sur la disposition des emplacements (alimentation, plateau carte mère, et des cages aux formats 2.5, 3.5 et 5.25").

L'Antec Eleven Hundred est-il vraiment mieux que le Dark Fleet DF-85 ?

Quels sont les atouts de ce modèle pour justifier la somme de 115 € demandée lors de son acquisition ? C'est ce que nous allons voir tout au long de cet article, du montage de la configuration, jusqu'à l'analyse des performances de son système de refroidissement.
Publiée le 24/02/2012 à 14:20
Julien Arrachart

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €