Avivo Video Converter : Test de l'encodeur H.264 HD sur GPU d'ATI

image dediée
Annonces
Une solution concurrente l'encodeur BadaBOOM de NVIDIA
Décidément, les processeurs sont de plus en plus fainéants. Malgré la multiplication des coeurs et des architectures toujours plus performantes, certaines tâches les font transpirer, c'est notamment le cas de l'encodage vidéo, particulièrement en MPEG-4 AVC, ou plus communément en H.264.

Chez AMD comme chez NVIDIA, on surfe donc sur la vague du GPGPU, qui exploite le grand nombre d'unités de traitement des processeurs graphiques pour combler les lacunes des processeurs x86 actuels dans certains domaines de calcul intensif. Le calcul parallèle à grande échelle est une solution à exploiter au maximum, surtout si elle fait vendre plus de GPU, dans des secteurs qui l'ont pour l'instant ignoré. Les supercalculateurs commencent donc à se garnir de processeurs graphiques, les stations de travail aussi, toujours pour réduire les temps de calcul au minimum.

Avivo Video ConverterAuprès du grand public, c'est la même tendance. Les GPU veulent se rendre toujours plus indispensables, en étendant leurs fonctionnalités dans des domaines autres que le simple calcul de la 3D en temps réel. Après le calcul de la physique des objets, l'accélération d'applications graphiques, voici donc la prise en charge de l'encodage vidéo, particulièrement en haute définition, très gourmande en ressources. Mais tout n'est pas si simple, l'encodage temporel nécessaire pour les codecs MPEG-4 n'est pas encore parfaitement implémenté dans les GPU, et la qualité est encore perfectible, même si les vitesses d'encodage sont absolument fulgurantes par rapport à un CPU.

C'est ce que nous avions notamment conclu dans notre précédent test de BadaBOOM 1.0, tout en reconnaissant qu'avec une telle vitesse d'exécution, l'encodage par GPU est une solution vraiment intéressante pour ceux qui transfèrent des vidéos sur de nombreuses plateformes de lecture, notamment les engins portables. Chez AMD, il fallait absolument sortir une solution similaire, c'est ce qui arrive avec les nouveaux pilotes graphiques Catalyst 8.12, qui intègrent une nouvelle version HD de leur encodeur Avivo Video Converter.

Alors que l'ancien Avivo Video Converter, contrairement à ce qui avait été annoncé, n'utilisait pas le GPU pour encoder les vidéos, la nouvelle version exploite a priori les capacités des processeurs graphiques dernières génération d'AMD, ceux des Radeon HD 4800. Est-ce vraiment le cas ? La vitesse et la qualité d'image sont-elles au rendez-vous ?
Publiée le 10/12/2008 à 07:16