Carte mère MCP73 de Palit à bas prix pour Core 2

image dediée
Annonces
Introduction
nForce 4 LogoNVIDIA et ses chipsets nForce, quoi qu'on en pense, avaient eu l'avantage de démocratiser la plateforme AMD et d'accompagner l'essor du fondeur et ses fameux Athlon.

Le nForce : une grande histoire vécue avant tout avec AMD

Ainsi, ce couple proposait depuis plusieurs années une plateforme complète, efficace et peu coûteuse, aux performances 3D suffisantes pour un usage léger, le dernier exemple étant le MCP68, chipset à partie graphique intégrée successeur du MCP61 qui est au coeur des cartes mères µATX avec une connectique complète vendues aux alentours de 60 €.

Mais avec le rachat d'ATI par AMD, et la volonté de diversification de NVIDIA qui a lancé ses premiers produits Intel il y a un an et demi, le caméléon qui s'était focalisé sur le milieu de gamme et le haut de gamme se devait de proposer des chipsets destinés aux machines de bureau, à un tarif peu élevé.

Le MCP73 : premier IGP pour Intel de la marque. Objectif : les PC bureautiques !

Ainsi est né le MCP73, équivalent pour Core 2 du MCP68, annoncé en septembre dernier. Plusieurs fois retardé, il est finalement arrivé sur le marché au travers de différentes cartes il y a quelques jours.

Nous avons donc décidé de commencer à nous pencher sur celui-ci au travers d'un produit destiné avant tout aux machines de bureau : la N73PV de Palit.

Palit N73PV MCP73

Simple mais complète pour ce segment de marché, arrivera-t-elle à nous convaincre de laisser tomber les Athlon X2 pour les Pentium E sur des tours vendues aux alentours de 300 € ? La réponse dans notre test.
Publiée le 28/11/2007 à 15:10