GeForce GTX 280 : détails et premiers essais du GT200

image dediée
Annonces
Introduction
GTX 280Qu'on se le dise, depuis quelques mois, le marché des GPU est amorphe. En effet, depuis le lancement du G80 chez NVIDIA, et du RV670 chez AMD dans une moindre mesure, rien n'a vraiment révolutionné le milieu de la carte graphique grand public.

Amateur de cartes 3D : la déception comme art de vivre ?

Entre une gamme épurée au possible du côté de la gamme de Radeon HD, qui n'a pas vu un seul nouveau produit annoncé depuis quasiment un an, et des références de GeForce qu'on trouve dans une multitude qui tiendrait presque de l'atroce... le consommateur se perd presque autant qu'il s'ennuie.

Car le manque d'innovation est plus que flagrant. Avec son dernier G92, NVIDIA ne nous a servi qu'une version revue et corrigée de son antique G80, plus économe, plus efficace, plus complet... et surtout représenté à travers une dizaine de références au moins.

Près de deux ans après le G80, NVIDIA n'a pas su surprendre... et noie le consommateur dans les références.

Et quelles sont ces nouveautés ? L'intégration de la technologie Hybrid Power, qui, si elle n'est pas dénuée d'intérêt, n'est présente que sur les GeForce 9800 et n'est pas encore à son top au niveau de la mise en oeuvre, l'intégration d'un port S/PDIF « on-board » ou encore la compatibilité avec le « 3-way SLi ».

Bref, rien de bien excitant pour le quidam qui cherche avant tout à améliorer ses performances dans les jeux, et qui trouve qu'il tire actuellement plus bénéfice des différentes baisses de prix, que des nouveautés intégrées aux nouvelles références, souvent vendues à prix d'or. On se rappellera en effet la fameuse histoire de la GeForce 9800GTX aux performances identiques à celles d'une 8800GTS 512 Mo, pour 50 € de plus.

gtx

Le GT200 : le messie libérateur de performances est-il enfin arrivé ?

Mais, on nous l'a promis : la révolution est à nos portes. Le GT200 est enfin là. Attendu depuis des mois par certains, il a fait baver plus d'un geek avec des promesses alléchantes de plus d'un milliard de transistors, des unités de shaders à ne plus savoir qu'en faire... Bref, le rêve de tout gros bourrin de la 3D.

Aujourd'hui, NVIDIA annonce ses GTX 260 et 280 qui exploitent cette nouvelle puce. Nous avons donc décidé de voir ce qu'elle apporte de nouveau et de si révolutionnaire.

L'occasion de vérifier si la GTX 280 que nous avons pu avoir quelques jours dans les mains est un produit qui en impose... ou pas.
par David Legrand Publiée le 16/06/2008 à 14:36