Tout savoir des iPhone 5c et iPhone 5s en dix questions

image dediée
Téléphonie
iPhone 5c et 5s : les caractéristiques techniques

Apple tenait hier soir une conférence de presse afin de présenter ses nouveaux iPhone. En effet, il n'y pas un, mais deux téléphones supplémentaires au catalogue de la firme de Cupertino : le 5c ainsi que le 5s. Pour autant, ce n'est pas une surprise tant les fuites étaient nombreuses avant ce lancement. Quoi qu'il en soit, nous avons décidé de faire le point avec un tour du propriétaire en dix questions.

  

iPhone 5iPhone 5CiPhone 5S

iPhone 5 / iPhone 5c / iPhone 5s

Apple n'a pas présenté un, mais deux iPhone 5 : quelles sont les différences ?

Apple propose un mélange des genres pour le moins original avec ses iPhone 5, iPhone 5c et iPhone 5s. En effet, l'iPhone 5c reprend la même puce que l'iPhone 5 (un SoC A6), mais le tout enrobé dans un nouveau design, un peu plus imposant et avec une coque en polycarbonate. De son côté, l'iPhone 5s partage exactement le même châssis que l'iPhone 5 (au millimètre et au gramme près), mais avec une puce A7 annoncée comme plus performante, un nouveau capteur optique et un lecteur d'empreinte digitale. Nous reviendrons en détail sur ces fonctionnalités.

L'iPhone 5c vient donc remplacer l'iPhone 5 de base qui disparait d'ailleurs complètement du site d'Apple, le but étant certainement de faire une distinction claire et nette entre les deux nouveaux iPhone et l'iPhone 5 serait venu jouer les trouble fête en étant moitié l'un et moitié l'autre.

Voici la gamme actuelle du fabricant telle que présentée sur son site internet :

  Comparatif iPhone 5 5S 5C

Les mensurations de l'iPhone 5s sont de 123,8 x 58,6 x 7,6 mm pour un poids de 112 g, soit exactement celles de l'iPhone 5. Les coloris ne sont par contre pas les mêmes puisque de noir et blanc, nous passons à Argent (proche du blanc), gris sidéral (proche du noir) et or (ou champagne).

iPhone 5 / 5c : des caractéristiques techniques identiques sur tous les points ?

Au niveau des caractéristiques techniques, l'iPhone 5c reprend le même écran Retina de 4 pouces (1136 x 640 pixels, 326 DPI, luminosité à 500 cd/m² et contraste de 800:1) et exploite une puce A6, exactement comme l'iPhone 5. Sur ces deux points, aucun changement et les performances seront donc identiques entre les deux faux frères, sauf si Apple s'est amusé à jouer sur les fréquences de fonctionnement et / ou sur la mémoire vive, un point qu'il faudra surveiller.

Le design n'est par contre plus du tout le même puisque l'aluminium de la coque de l'iPhone 5 est remplacé par du polycarbonate (plastique) avec des renforts en métal. Apple le décrit comme tel : « nous avons donc conçu l’iPhone 5c autour d’un cadre renforcé en acier qui sert également d’antenne. Il est fixé au boîtier externe en plusieurs sections qui sont ensuite soudées au laser pour obtenir une finition parfaite. C’est cette intégrité structurelle qui confère à l’iPhone 5c une sensation de solidité inédite pour un téléphone en plastique ».

Alors que l'iPhone 5 et ces prédécesseurs n'étaient disponibles qu'en noir ou en blanc, l'iPhone 5c tranche avec plusieusr coloris... ce qui n'est clairement pas sans rappeler les iPod Touch de cinquième génération qui sont pourtant en aluminium ou les Lumia de Nokia. D'ailleurs, via son compte Tweeter UK officiel, le constructeur finlandais en profite pour remercier Apple : « l'imitation est la plus belle des flatterie ». Pour autant, la comparaison ne devrait pas être aussi simple, et Apple semble avoir beaucoup travaillé sa finition, l'iPhone 5c n'étant pas vraiment une version « Low cost », mais plutôt colorée. En atteste son tarif de 599 euros, soit 80 euros de moins seulement que l'iPhone lancé un an auparavant.

Nous avons donc du blanc, du rose, du jaune, du bleu et du vert, mais le fabricant précise que « les couleurs de l’iPhone 5c peuvent varier, et changer au fil du temps ». Il ne donne par contre pas plus de précisions, mais il devrait certainement s'agir d'anticiper une décoloration dûe au soleil. Quoi qu'il en soit, et comme vous pouvez le constater sur l'image ci-dessous, la couleur du fond d'écran d'iOS 7 est assortie à celle de la coque... mais celle-ci ne devrait pas bouger.

iPhone 5C

 Le fond d'écran est assorti à la couleur de la coque 

Notez ensuite que le capteur optique à droit à au même raffinement que sur l'iPhone 5 : « une protection de l'objectif en cristal de saphir ». Mais ce n'est pas tout puisqu'un zoom 3x est de la partie lors de l'enregistrement d'une vidéo. Le capteur de luminosité arrière est égalementamélioré, sans plus de détails. Notez que l'on retrouve ces nouveautés sur l'iPhone 5s.

L'iPhone 5s est la nouvelle version haut de gamme, quid de ses puces A7 et M7 ?

Le second smartphone annoncé hier soir est donc l'iPhone 5s, le nouveau fleuron de la gamme Apple. Enfin nouveau... l'iPhone 5s reprend exactement le même châssis que l'iPhone 5 et seule la couleur du boîtier change. Contrairement à l'iPhone 5c, les caractéristiques techniques sont revues à la hausse... sauf l'écran.

En effet, il s'agit toujours d'une dalle « Retina » de 4 pouces avec une définition de 1136 x 640 pixels (luminosité à 500 cd/m² et contraste de 800:1), ce qui semble désormais un peu faible comparé au Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels) que l'on croise de plus en plus souvent sur les smartphones haut de gamme. Du coup, la densité de pixel n'est que de 326 DPI alors que dans les Galaxy S4, Xperia Z et HTC One, elle dépasse les 440 DPI.

L'A6 laisse sa place à l'A7, une nouvelle puce qui, selon le constructeur, devrait multiplier par deux les performances de la partie CPU et par cinq celle du GPU. Comme toujours, aucune fréquence n'est dévoilée et il faudra croire le constructeur sur parole en attendant les premiers tests indépendants. Il sera d'ailleurs intéressant de voir les premiers scores sous 3DMark, qui justement vient de débarquer sur iOS. Apple se lance dans des comparaisons sur le long terme en précisant que, comparées au tout premier iPhone, les performances ont été multipliées par 40 et 56 respectivement (CPU / GPU). 

iPhone 5S M7

Mais ce n'est pas la seule nouveauté et l'A7 exploite une architecture sur 64 bits, ce qui est une première pour un smartphone. Bien évidemment, iOS 7 prend aussi en charge le 64 bits afin d'en tirer parti. Reste maintenant à voir quels seront les avantages et les inconvénients (quid de la compatibilité des applications 32 / 64 bits ?), Apple étant resté bien discret sur le sujet. Afin de l'épauler dans certaines tâches, un coprocesseur est de la partie : le M7. Ce dernier s'occupe de tout ce qui concerne les détecteurs de mouvements : accéléromètre, gyroscope, et boussole numérique. Les applications pourront directement accéder à ses informations via le M7, sans passer systématiquement par la puce principale.

Cela a-t-il une influence sur l'autonomie du smartphone ?

Selon Apple, la présence du coprocesseur M7 permet de préserver l'autonomie du smartphone. En effet, étant donné qu'il a été spécialement développé pour prendre en charge un nombre limité de capteurs, il est bien plus optimisé et, de fait, consommerait moins d'énergie que l'A7 pour effectuer les mêmes tâches. Il faudra voir ce qu'il en est dans la pratique.

Comme toujours sur ses smartphones, Apple ne communique pas sur la capacité de la batterie, mais la société dévoile néanmoins l'autonomie de ses terminaux dans différents scénarios. Voici la comparaison entre l'iPhone 5s et l'iPhone 5 entre parenthèses, bien évidemment, il s'agit de durée maximum (jusqu'à) :

  • Temps de conversation : 10 heures (8 heures)
  • Navigation Wi-Fi : 10 heures (10 heures)
  • Navigation 3G : 8 heures (8 heures)
  • Navigation 4G : 10 heures (non communiquée pour l'iPhone 5)
  • Lecture vidéo : 10 heures (10 heures) 
  • Lecture audio : 40 heures (40 heures)
  • En veille : 250 heures (225 heures)

Comme vous pouvez le constater, deux points sont en hausses (en conversations et en veille), alors que le reste du temps les autonomies sont équivalentes, malgré le gain de puissance annoncé de l'A7. Notez tout de même un point surprenant : en 4G, Apple annonce 10 heures contre 8 heures seulement en 3G.

iPhone 5S

Toujours un capteur optique iSight de 8 mégapixels : aucune différence ?

Apple a décidé de ne pas suivre Samsung, Nokia ou encore Sony qui rivalisent d'ingéniosité afin de proposer des capteurs avec toujours plus de pixels, la palme revenant pour le moment au Nokia 1020 avec 41 mégapixels au compteur. Mais cette apparence tranquillité n'empêche pas Apple d'améliorer significativement l'iSight.

En effet, si nous avons toujours une définition de 8 mégapixels, la taille des pixels augmente et passe désormais à 1,5 µm (la taille de ceux de l'iPhone 5 n'est pas évoquée) ce qui permet, en théorie, d'améliorer la qualité des clichés. Pour rappel, HTC propose ce même genre d'améliorations sous l'appellation UltraPixel, mais il est alors question de 2,0 µm ce qui, du moins sur le papier, est encore mieux. Apple nous propose une galerie de photos prises via un iPhone 5s.

  iPhone 5S capteur optiqueiPhone 5S capteur optique

Le nouveau capteur avec ses deux flash / un exemple de photo proposée par Apple et prise avec l'iPhone 5s

L'objectif est toujours à cinq éléments, aucun changement de ce côté-là, mais Apple inaugure un nouveau flash : « True Tone ». Celui-ci est composé de deux LED (une blanche et une jaune) dont l'intensité est ajustée individuellement en fonction de la scène à photographier. Le but est de proposer le bon mélange des deux couleurs (Apple annonce plus de 1 000 combinaisons) afin de proposer un rendu le plus fidèle possible : ni trop chaud, ni trop froid.

De plus, comme c'est actuellement la mode sur les smartphones récents, un mode rafale est présent sur l'iPhone 5s. Il permet de capturer jusqu'à dix photos par seconde avant de les analyser et de vous laisser choisir la meilleure d'entre elles. En outre, les vidéos en 720p peuvent être filmées jusqu'à 120 ips, ce qui permet par exemple de créer un effet « Slow motion ».

Pour finir, voici une vidéo de présentation :

Publiée le 11/09/2013 à 13:37