S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

GeForce GTX 650 Ti Boost : plus qu'un simple overclocking ?

David Legrand le 26 mars 2013

Comme prévu, NVIDIA vient d’annoncer sa nouvelle GeForce GTX 650 Ti Boost. Celle-ci est une réponse à la Radeon HD 7790 d’AMD lancée la semaine dernière, mais aussi de manière plus générale à la Radeon HD 7850 qui s’affiche dans les 150 à 170 € selon les modèles. Mais cette carte n’est-elle qu’une GTX 650 Ti overclockée ou un produit bien plus attractif ?


Avec sa Radeon HD 7790 et son GPU Bonaire (voir notre dossier), AMD relançait la guerre sur le marché des cartes graphiques à moins de 200 € la semaine dernière. La réponse de NVIDIA n’aura pas tardé puisqu’il propose à son tour un nouveau modèle : la GeForce GTX 650 Ti Boost.

GeForce GTX 650 Ti Boost : plutôt une nouvelle GTX 660 LE

Derrière ce nom, ne se cache pas réellement une nouveauté, ni une version overclockée de la GTX 650 Ti. En effet, cette carte est plutôt une GeForce GTX 660 LE comme on peut le voir dans le détail de ses caractéristiques :

 

NVIDIA GeForce GTX 650 Ti  GeForce GTX 650 Ti Boost SlidesNVIDIA GeForce GTX 650 660 GK106 GK107


Le GPU employé est ainsi toujours le même : un GK106 et ses 2,54 milliards de transistors gravé en 28 nm. Celui-ci était déjà utilisé dans les GTX 650 Ti et 660, mais pas dans la GTX 650 qui dispose d’une puce bien plus compacte et bien plus limitée. Autant dire que NVIDIA n’a, une fois de plus, pas fait dans la simplicité au niveau de ses appellations.


Quoi qu’il en soit, on se retrouve avec des caractéristiques quasi-similaires à la GTX 660 actuelle, à deux détails près : les CUDA Cores qui passent de 960 à 768 (-20 %) et les unités de texturing qui passent de 80 à 64 (-20 %). Pour le reste, tout est identique : 24 ROPs, fréquences de 980 à 1033 MHz pour le GPU, 384 ko de cache L2, interface mémoire de 192 bits… Du côté de la mémoire, rien ne change ou presque : on reste à 3004 MHz mais avec une petite subtilité : deux modèles co-existeront. L’un avec 1 Go de GDDR5 et l’autre avec 2 Go.

 

GeForce GTX 650 Ti Boost Slides GeForce GTX 650 Ti Boost Slides

 

On sera ainsi bien au-dessus de l’actuelle GTX 650 qui, de plus, n’avait pas le droit à la fonctionnalité GPU Boost (ce qui explique le nom du nouveau modèle).

PCB et ventirad : là aussi, un air de déjà vu

La carte elle-même garde un format et un design identique à sa grande sœur : 24 cm de long et deux emplacements occupés. Le TDP est toujours de 140 watts même si NVIDIA évoque une consommation typique de 115 watts et un maximum de 134 watts. L’étage d’alimentation ne nécessite qu’un connecteur PCIe à six broches et l’on retrouvera bien entendu le pont SLi. Du côté des sorties vidéos, c’est le quatuor habituel qui sera de la partie : deux DVI-Dual Link, un HDMI et un DisplayPort.

 

GeForce GTX 650 Ti Boost


Le ventirad est toujours le même modèle assez silencieux qui exploite un ventilateur situé sur la partie droite de la carte afin d’extraire l’air chaud de la machine. Mais comme bien souvent avec ce genre de produits, les partenaires sont sur les rangs afin de proposer chacun leur version et se démarquer de la concurrence.


Avec ses caractéristiques, cette GTX 650 Ti Boost est annoncée comme 30 % plus performante que la GTX 650 Ti actuelle et juste au-dessus de la Radeon HD 7850, ce qu’il faudra vérifier au moment des tests.

 

GeForce GTX 650 Ti Boost GeForce GTX 650 Ti Boost

Une baisse de tarif de la gamme, mais un bundle sans aucun jeu offert

Pour ce qui est des tarifs, NVIDIA indique que des baisses viennent de s'appliquer au sein de sa gamme afin de la rendre plus cohérente (et de l’adapter à l’offre d’AMD sans doute), ce qui semble bien être le cas chez les revendeurs :

On regrettera toujours que des écarts de 10 € séparent certains modèles alors qu’entre la GTX 650 Ti et la version Boost, il soit question de 30 €. Dans la pratique, seule la version de 2 Go est pour le moment référencée, sa petite soeur n'étant prévue que pour le début du mois d'avril, sans doute peu après la HD 7790 d'AMD.

 

Le tarif du modèle de 2 Go est effectivement d’un peu moins de 160 € chez les revendeurs pour un modèle de base signé Gainward, mais cela pourra se rapprocher des 180 / 190 € avec un léger overclocking comme ces produits chez Zotac ou ASUS par exemple.

 

GeForce GTX 650 Ti Boost Slides


Si ce réajustement sert NVIDIA, il ne faudra pas oublier un avantage de poids du côté de chez AMD pour certains joueurs : la présence de jeux dans le bundle, comme le dernier Tomb Raider ou Bioshock Infinite. À cela, NVIDIA n’a pour le moment qu’une seule réponse qui ne change pas depuis son annonce : 75 $ de contenus offerts dans des jeux de type Free to play comme Hawken, Planetside 2 ou encore World of Tanks… pas sur ce que cela motive les foules. Mais c’est sans doute aussi une manière pour la marque de limiter la casse au niveau de ses marges.

Une version 1 Go en avril et une version 2 Go trop proche de la GTX 660 ?

Reste maintenant à voir quel est l’intérêt de cette GTX 650 Ti Boost dans la pratique. Celui-ci pourrait se justifier avec la version de 1 Go si elle arrive à bien se situer face aux Radeon HD 7790 et GTX 660, une fois réellement disponible en magasin. Pour le cas de la mouture équipée de 2 Go qui n’est que 5,6 % moins chère que la GTX 660… rien n’est moins sûr.

 

GeForce GTX 650 Ti Boost Slides