Zotac Zbox AD06 Plus: un PC de salon complet à moindres frais

image dediée
Ordinateur Fixe
Zbox AD06 Plus de Zotac : un PC de salon complet à moindres frais

Zotac est une marque qui s'est au départ fait connaître pour ses cartes graphiques basées sur les GeForce de NVIDIA. Mais il y a quelques années, elle s'est mise à se pencher sur le marché des Mini PC avec un certain succès. Il faut dire que ses ZBox vont souvent à contrepieds de ce qui se fait chez la concurrence, et que l'on retrouve aussi bien des solutions basiques que des OVNI, le tout sous forme de barebone à monter soi-même ou de PC complet livré sans OS, de quoi séduire un large public. Aujourd'hui nous avons décidé de nous pencher sur l'AD06 Plus, l'un des derniers produits du constructeur exploitant un APU d'entrée de gamme d'AMD : l'E2-1800.

Le packaging de la machine est plutôt compact et reprend ses principaux atouts. On voit aussi clairement la composition de celle-ci tant au niveau des composants utilisés que de la connectique proposée. Le bundle est pour sa part assez complet, ce qui est rare ces temps-ci.

ZBox Zotac AD06 Plus ZBox Zotac AD06 Plus

Un bundle relativement complet : une télécommande, un socle et un support VESA 

En effet, en plus des habituels livrets / DVD et du bloc d'alimentation (19 V / 3,42 A, soit 65 watts), on a droit à un support, un kit VESA , une télécommande avec un jeu de piles plates (deux CR2032) et son récepteur USB, un adaptateur DVI / VGA et une antenne Wi-Fi.

Tout juste regrettera-t-on l'absence d'un câble HDMI comme c'était le cas avec les modèles de Giada que nous avons récemment eux entre les mains (voir ici et ), mais c'est un oubli que l'on pardonnera facilement à la marque.

ZBox Zotac AD06 Plus ZBox Zotac AD06 Plus

Le socle et le kit VESA sont plutôt bien pensés. Ce dernier dispose d'un système qui fonctionne un peu comme un large bouton poussoir libérant des « mâchoires » qui gardent ensuite la machine en place. Dans les deux cas, la fixation se fait via un élément spécifique qui dépasse de la machine comme nous le verrons un peu plus loin.

La télécommande est relativement compacte et certains regretteront sans doute sa (trop ?) petite taille, notamment pour ce qui est des boutons, mais ce sera ici une question de préférence. Dans tous les cas, ce qui nous hérisse surtout le poil, c'est le plastique brillant qui est quasiment systématiquement utilisé. Si vous êtes un maniaque des traces de doigts, la folie vous guettera.

ZBox Zotac AD06 Plus ZBox Zotac AD06 Plus

Des composants de bonne facture, mais attention aux traces de doigts 

C'est un reproche que l'on pourra d'ailleurs faire à la machine de manière générale puisque l'on retrouve ce même genre de finition au niveau de la majeure partie de sa coque extérieure. C'est d'autant plus rageant que l'ensemble est assez réussi car, même si certains éléments comme le bandeau gris qui fait le tour de la partie centrale ont un aspect de plastique un peu « jouet », la qualité et la simplicité sont au rendez-vous.

Les dimensions de l'ensemble sont de 188 x 188 x 44 mm pour un poids total de 772 grammes selon notre balance. La partie supérieure accueillera aussi un cercle lumineux (vert) qui pourra être désactivé via l'UEFI (que nous détaillerons un peu plus loin). Des pieds en matière anti-dérapante sont présents sous la machine. C'est aussi là que prendra place l'ouverture dédiée au système de refroidissement.

ZBox Zotac AD06 Plus

Un APU E2-1800, accompagné de 2 Go de DDR3 et un HDD de 320 Go, seulement ?

Pour rappel, notre modèle de test est équipé d'un APU E2-1800 d'AMD accompagné d'un chipset M3L et de seulement 2 Go de DDR3 @ 1333 MHZ (simple canal). Cette puce dispose de deux coeurs Bobcat fonctionnant à 1.7 GHz et de 1 Mo de cache L2. Elle embarque une Radeon HD 7340 qui dispose de 80 unités de traitement cadencées entre 523 et 680 MHz. Le moteur UVD 3 est en charge du décodage des vidéos. Le tout est gravé en 40 nm et affiche un TDP de 18 watts.

Le disque dur utilisé est un modèle de 320 Go, qui n'est accompagné d'aucun SSD. Il s'agit d'un modèle WD3200BPVT-00JJRT0 de Western digital fonctionnant à 5400 tpm, sur une interface S-ATA 3 Gb/s. Voici les performances que nous avons pu relever pour ce dernier :

Zotac ZBox AD06 ATTO Zotac ZBox AD06 CDM

S'il est plutôt silencieux à l'usage, ce n'est pas forcément un foudre de guerre. Sous ATTO il peine à dépasser les 70 Mo/s, et l'on note des écarts parfois importants avec les modèles des machines Giada par exemple. Plus globalement, le CPU n'étant pas un modèle haut de gamme, nous ne pourrons que vous conseiller d'opter pour un SSD et plus de mémoire (surtout que celle-ci est partagée avec le GPU), ce qui permettra d'éviter certaines impressions de lenteur que l'on peut avoir même dans le cadre d'une utilisation bureautique.

Zotac l'a d'ailleurs bien compris puisque dans son modèle AD13 Plus, qui utilise la même plateforme, mais avec un format différent, c'est un SSD mSATA qui est intégré. On regrettera par contre qu'il ne soit toujours question que de 2 Go de mémoire. 

Une connectique intéressante avec USB 3.0, HDMI, DVI-DL, Wi-Fi, Bluetooth, etc. 

La connectivité est pour sa part plutôt complète puisqu'elle comprend du Bluetooth 4.0 et du Wi-Fi 802.11n. En façade, on retrouvera un bouton Power accompagné de deux diodes permettant de connaître le statut de la machine et l'activité de l'espace de stockage. Un port USB 2.0 est aussi présent, ainsi qu'un lecteur de cartes 6-en-1 (MMC/SD/SDHC/MS/MS Pro/xD) et un duo de prises jack destinées à un casque / micro.

ZBox Zotac AD06 Plus ZBox Zotac AD06 Plus

Sur le dessus, on retrouvera un second port USB 2.0 caché par un petit cache en plastique. Contrairement à ce que l'on avait pu regretter avec les machines Giada, celui-ci est assez pratique et ne gênera en rien à l'utilisation. 

La partie arrière n'est pas en reste. On y retrouve un connecteur réseau gigabit, deux ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, une sortie S/PDIF optique, un duo de sorties vidéo HDMI / DVI-DL (utilisables simultanément) et le connecteur d'alimentation. Celui dédié à l'antenne est aussi présent, ainsi que deux vis à main.

ZBox Zotac AD06 Plus

Elles permettent une ouverture assez simple de la machine puisqu'il suffit ensuite de faire glisser le capot inférieur. On aurait néanmoins préféré l'inverse, puisque c'est le côté qui contient les pieds. Il faudra alors la faire reposer sur le capot supérieur, et prendre le risque de l'abimer.

Une fois ceci effectué, on aura assez facilement accès au système de refroidissement qui se compose d'un unique ventilateur de 50 mm de diamètre, au disque dur, à la mémoire et au Clear CMOS qui n'est malheureusement pas accessible de l'extérieur. Il sera par contre plus compliqué de changer la puce Wi-Fi par exemple. 

ZBox Zotac AD06 Plus

Notez que si la configuration proposée ne vous convient pas, et plutôt que de changer les composants, vous pourrez acheter cette machine nue (il n'y aura pas de « Plus » au sein de sa référence), Zotac étant l'un des rares constructeurs à vous laisser le choix, et à ne jamais fournir de système d'exploitation. Comme évoqué précédemment, c'est d'ailleurs cette solution que nous vous conseillons. 

Zotac nous propose un UEFI complet... mais attention aux yeux 

Contrairement à ce que nous avons pu constater sur les Giada, il n'est plus question ici d'un BIOS mais bien d'un UEFI. On se demandera néanmoins ce qui a bien pu passer par la tête des graphistes de la marque pour qu'ils nous imposent un fond pareil : 

ZBox Zotac AD06 Plus

Hormis cette faute de goût qui nous a coûté quelques haut-le-coeur pendant nos tests, l'ensemble est plutôt complet et l'on retrouvera toutes les options nécessaires au bon fonctionnement de l'ordinateur, même certaines permettant de pousser un peu la fréquence de notre APU (CPU et GPU). Mais nous préférons les produits silencieux alors attardons-nous d'avantage sur la partie dédiée au système de refroidissement.

Comme on avait pu le voir ailleurs, il sera ici proposé un mode proposant une vitesse fixe ou une version plus complète permettant d'effectuer des réglages sur les paramètres PWM : température de début et de fin, intervalle de vitesse du ventilateur... Ici, l'ensemble est bien détaillé, mais l'utilisateur peu habitué pourra vite se perdre. Néanmoins, les réglages par défaut sont plutôt bons et la machine sera quasiment silencieuse en toutes circonstances (sauf si l'on pousse vraiment le GPU, mais cela arrivera assez rarement dans la pratique).

Vous pourrez donc aisément la mettre dans votre salon, aussi bien que dans un espace de travail silencieux sans gêner personne. 

Une consommation raisonnable, mais des performances limitées

La consommation est plutôt raisonnable, malgré la finesse de gravure en 40 nm. Il est ainsi question de 11 watts au repos à la prise, et de 22 watts lorsque le CPU est exploité. Dans le pire des cas, avec le GPU actif cela pouvait varier entre 25 et 29 watts.

On se retrouve donc légèrement en deçà de nos modèles à base de Core i5 3317U, mais avec des performances bien moins élevées. De manière générale, nous avons constaté que malgré une fréquence et un nombre de coeurs physiques identiques, nos résultats étaient généralement divisés par trois. Le score Cinebench de la machine Zotac était ainsi de 0,63 contre 2,39 pour l'i53 de Giada. Pour la compression de notre pack d'images avec 7-zip, il nous a fallu 209 secondes contre 63 secondes. On retrouve à peu près le même écart avec notre test de chiffrement AES (206,7 secondes contre 71,19 secondes).

Du côté de la 3D, ce n'est d'ailleurs pas plus fameux. Il faut dire que l'architecture de ces APU de série E n'est pas franchement à l'avantage de la Radeon HD 7340 intégrée, surtout accompagnée de 2 Go de DDR3. Sous World of Warcraft, dans les mêmes conditions où le Core i5 3317U arrivait à 14 / 15 fps (« Ultra », 1080p, AA 1x), on est plutôt dans les 5 / 6 fps. Pour atteindre le même score, il faut passer en qualité « Bonne ».

Zotac ZBox AD06 3DMark 11 Zotac ZBox AD06 3DMark 11

Autant dire que ce modèle sera principalement destiné à un usage bureautique ou de PC de salon que pour jouer même à des titres peu gourmands. La lecture de vidéos HD (25 watts environ) se fera d'ailleurs de manière totalement fluide, et ce même avec les améliorations visuelles proposées dans les pilotes, le tout étant géré par le moteur UVD 3 d'AMD. 

Entre 350 € et 450 € pour un PC de salon complet

Reste la question principale : celle du tarif. Les revendeurs ne s'y trompent pas et proposent cette ZBox AD06 uniquement nue. Cela comprendra l'ensemble des éléments évoqués (dont le Wi-Fi et le Bluetooth), mais pas le disque dur ou la mémoire qui sont les plus facilement accessibles. Il est alors question de 240 € à 250 € environ.

Intel NUC On ne pourra que vous conseiller d'opter pour un SSD de 64 ou de 128 Go, ainsi que pour 4 à 8 Go de mémoire vive selon votre budget (de 100 à 200 € supplémentaires selon les cas). On se retrouvera alors dans les 350 à 450 €, ce qui sera toujours moins que le NUC d'Intel à configuration équivalente (voir ce modèle à 420 € par exemple). Surtout que celui-ci aura un bundle moins complet. La différence se fera alors sur votre besoin de puissance CPU et de confort.

Si vous cherchez une machine minimale pour constituer un petit PC de salon, la solution Zotac pourra sans doute être une très bonne alternative, si vous désirez aussi effectuer des tâches de compression ou ne jamais subir le moindre ralentissement, vous pourrez alors opter pour un NUC ou l'un des deux modèles de Giada (en fonction de votre besoin en ce qui concerne les jeux).

par David Legrand Publiée le 07/02/2013 à 16:08