MEGA : le dossier

image dediée
Stockage
MEGA : la nouvelle offre

Avec MEGA, Kim Dotcom joue gros. Il a en effet multiplié les annonces, les promesses et les provocations ces derniers mois, notamment via son compte TwitterAlors que le site sera dévoilé demain, et ouvert à tous, nous avons pu accéder au service de stockage attendu comme le messie par tant d'internautes. L'occasion de voir s'il tient ses promesses ou non. Voici notre compte-rendu au sein d'un dossier complet.

MEGA Dossier PCi

Première chose à savoir, MEGA ne prend pour le moment pas la forme d'un logiciel. Il s'agit uniquement d'une application Web (disponible en français) un peu comme celle que proposent Dropbox, Google Drive, Skydrive... Si le site vante ici la simplicité de mise en place (un accès internet et un navigateur suffisent), cela devrait rapidement être une limite pour certains usages.

Un tarif plancher, mais un quota de bande passante descendante

En l'état actuel des choses, lorsque vous arrivez sur le site, la première chose que l'on vous propose de faire est d'uploader un fichier, alors que les autres services vous proposent généralement de vous enregistrer. Cela sera possible de manière anonyme, et une session temporaire sera créée après acceptation des conditions d'utilisation. Notez que durant nos essais, ce point a plusieurs fois changé. Il était parfois impossible de passer par là, la création d'un compte étant exigée. Il faudra voir ce qu'il en est lors de la mise en ligne finale.

MEGA Upload anonyme MEGA Upload anonyme

Mais vous pourrez aussi opter pour un compte afin de centraliser la gestion de vos fichiers au sein d'un espace unique. Un nom, une adresse mail et un mot de passe seront nécessaire puis un mail de confirmation vous parviendra quelques secondes plus tard dans votre boite aux lettres. Notez que celui-ci est arrivé dans la section spam lors de certains de nos essais, n'hésitez pas à y faire un tour si vous ne recevez rien. 

Vous devrez alors cliquer sur un lien d'activation puis vous connecter. Par défaut, vous disposerez d'un compte gratuit de 50 Go, mais vous pourrez opter pour des forfaits plus importants, entre 9,99 € et 29,99 € par mois :

Tarifs MEGA

Comme vous pouvez le voir, si le tarif du téra-octet stocké est compris entre 7,5 € et 20 € par mois, vous serez limités en terme de bande passante, ce qui pourrait bien inciter certains à ne pas opter pour une telle solution. MEGA nous a confirmé qu'il s'agissait uniquement de bande passante sortante, vous pourrez donc uploader autant que vous voulez.

Mais attention si vous partagez de gros fichiers avec un grand nombre de personnes, cela peut vite vous amener à vos limites, bien que de 1 To à 8 To par mois puissent sembler largement raisonnables pour une utilisation normale. MEGA nous a néanmoins précisé qu'il était possible de choisir à ce que ce soit le compte du téléchargeur qui soit imputé au sein de vos paramètres.

Notez d'ailleurs que si les outils concurrents ne précisent pas de limite de ce genre, ils précisent dans leurs CGV qu'ils peuvent désactiver un lien de partage si celui-ci semble trop sollicité. Dropbox indique par exemple qu'au-delà de 20 Go par jour (compte gratuit) ou 200 Go par jour (compte payant), un lien sera désactivé. Si l'approche de MEGA semble plus franche, il faudra voir si ces limites n'auront pas rapidement besoin d'être revues à la hausse pour justifier de l'intérêt du service face à la concurrence.

Quoi qu'il en soit, il s'agit sans doute pour MEGA de limiter les possibilités d'utilisation de son service à des fins de diffusion de films, jeux et autres applications par des adeptes du piratage. La FAQ précise d'ailleurs : 


« Notre politique est de ne pas imposer de restrictions artificielles sur nos utilisateurs, sauf si nécessitée par les goulots d'étranglement. Nous nous réservons donc le droit de limiter l'utilisation de la bande passante utilisateur pour des raisons opérationnelles à tout moment sur une base par IP. Votre file d'attente de transfert reprendra automatiquement une fois que l'encombrement sera passé. Aucune intervention manuelle n'est nécessaire ».

MEGA tarifMEGA tarifMEGA tarif

Un rabais pour un abonnement annuel et un programme revendeur

Sachez aussi que si vous optez pour un abonnement à l'année, deux mois vous seront offerts. Les tarifs seront alors les suivants :

  • Pro I : 99,99 € par an
  • Pro II : 199,99 € par an
  • Pro III : 299,99 € par an

Mais au final, MEGA ne semble rien proposer de manière directe. Ce seront des revendeurs qui assureront la vente et un programme est proposé, permettant à ceux qui génèrent un chiffre d'affaires plus ou moins important de toucher 15 à 30 % de celui-ci. Une API spécifique est mise en place à cet effet.

Actuellement, une dizaine est proposée, dont aucun français, il faudra voir si cette liste s'étoffe rapidement ou non. On s'étonnera de voir que le paiement passe le plus souvent par PayPal étant donné la position de la société dans des affaires telles que celle de Wikileaks par exemple. Les amateurs des Bitcoins (une monnaie virtuelle, décentralisée, basée sur le P2P et hors du contrôle des organismes financiers habituels) seront sans doute déçus d'apprendre qu'il semble pour le moment impossible de les utiliser pour se payer un compte MEGA.

MEGA Revendeur MEGA Revendeur

Du côté de la sécurité de vos données, il est précisé que celles-ci sont au moins stockées « sur au moins deux serveurs dans différents centres de données ». Bien entendu, le site indique aussi qu'il ne peut être utilisé comme sauvegarde et que l'utilisateur doit s'assurer de disposer d'une copie de ses fichiers puisqu'il ne peut nullement être garanti qu'aucun bug ne surviendra et qu'aucune perte de données n'arrivera.

Reste à voir ce que cela donnera dans la pratique en cas de panne massive.

Publiée le 23/01/2013 à 09:09
David Legrand

Rédacteur en chef adjoint et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €