S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Intel fête les 10 ans de Centrino

La plateforme qui signa la fin du Pentium 4

Intel vient de célébrer les dix ans de sa plateforme mobile Centrino qui a été lancée très exactement le 12 mars 2003. Un changement radical opéré par le géant des semi-conducteurs qui a eu un effet boule de neige sur l'ensemble de ses gammes de produits mobiles.

  

Le 12 mars 2003, Intel dévoilait une nouvelle architecture processeur destinée aux ordinateurs portables. Le géant du processeur laissait de côté ses Pentium 4M pour des puces dénommées Pentium M (nom de code Banias). Ce CPU venait s'insérer au sein d'une plateforme comprenant un chipset de la marque, mais aussi une puce Wi-Fi. Le tout prenait l'appellation Centrino auprès du grand public et se voulait être la première plateforme démocratisant la mobilité.

 

Intel aura développé cette plateforme en améliorant les différents composants, les processeurs grimpant jusqu'à deux coeurs, le Wi-Fi allant jusqu'au 802.11n et le chipset gérant le PCI Express par exemple. Mais un coup d'arrêt net à plateforme Centrino a été déclaré en 2009, le constructeur souhaitant changer son fusil d'épaule et remettre le processeur au centre de sa communication. Centrino est aujourd'hui encore employé par Intel, mais uniquement pour ses cartes Wi-Fi.

 

Centrino

 

Au final ce que l'on retiendra de cette plateforme et de ses processeurs Pentium M, c'est surtout le changement radical qui a été opéré ensuite chez Intel. La course au Gigahertz s'est arrêtée, les Pentium 4 et D ont été supprimés de nos PC et remplacés par des Core 2 Duo, alliant bonnes performances et une consommation modérée... jusqu'à l'arrivée d'Haswell, en juin prochain. Une série de processeur qui prendra le nom de Core de quatrième génération.

Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 13/03/2013 à 11:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 8 commentaires

Avatar de Aloyse57 INpactien
Aloyse57 Le mercredi 13 mars 2013 à 16:13:19
Inscrit le jeudi 31 décembre 09 - 1896 commentaires
Centrino, un avant-goût de l'Atom vomi1.gif
Avatar de Nathan1138 INpactien
Nathan1138 Le mercredi 13 mars 2013 à 16:19:04
Inscrit le samedi 21 avril 12 - 985 commentaires
Au final ce que l'on retiendra de cette plateforme et de ses processeurs Pentium M, c'est surtout le changement radical qui a été opéré ensuite chez Intel. La course au Gigahertz s'est arrêtée, les Pentium 4 et D ont été supprimés de nos PC et remplacés par des Core 2 Duo, alliant bonnes performances et une consommation modérée... jusqu'à l'arrivée d'Haswell, en juin prochain. Une série de processeur qui prendra le nom de Core de quatrième génération.

D'ailleurs, depuis, je n'ai jamais racheté du AMD...
Avatar de -DTL- INpactien
-DTL- Le mercredi 13 mars 2013 à 16:29:47
Inscrit le mercredi 7 septembre 11 - 1001 commentaires
Centrino, un avant-goût de l'Atom vomi1.gif

Le centrino n'a rien d'un avant-goût d'atom...
C'était du HdG pour l'époque avec un pentium-m (architecture P6 donc out-of-order) un chipset intel et une puce wifi intel.
Entre ça et des m*rdes avec un chipset VIA et du realtek pour le wifi mon choix était vite fait...
Avatar de yvan INpactien
yvan Le mercredi 13 mars 2013 à 16:31:04
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8281 commentaires

Le centrino n'a rien d'un avant-goût d'atom...
C'était du HdG pour l'époque avec un pentium-m (architecture P6 donc out-of-order) un chipset intel et une puce wifi intel.
Entre ça et des m*rdes avec un chipset VIA et du realtek pour le wifi mon choix était vite fait...

+1
Avatar de ed INpactien
ed Le jeudi 14 mars 2013 à 09:43:12
Inscrit le samedi 9 février 08 - 2217 commentaires
Centrino, un avant-goût de l'Atom vomi1.gif

Rien à voir, mais vraiment rien du tout

Il y a 8 commentaires

;