Les prix abusifs de l'ADSL dans les TOM

Pour les territoires d'outre-mer - notamment pour les îlots perdus dans le... 49
Pour les territoires d'outre-mer - notamment pour les îlots perdus dans le Pacifique - l'internet à haut-débit ne reste accessible qu'à une minorité ou aux entreprises. En effet, il n'existe qu'un fournisseur d’accès internet et sous prétexte de distances géographiques ou d'impératifs techniques, l'office des postes & télécommunications vend cette prestation à un prix déraisonnable.

Aujourd'hui, le prix des connexions Internet en Polynésie est prohibitif et il n'est toujours pas question de concurrence aux télécoms locals.

Tarifs directement issus du site de l'OPT :

  • 13200 CFP/mois (soit 110,62 €/mois) pour l'ADSL 128k
  • 25300 CFP/mois (soit 212,02 €/mois) pour l'ADSL 256k
  • 36300 CFP/mois (soit 304,20 €/mois) pour l'ADSL 512k

    Auquel il faut rajouter 8700 CFP (soit 72,90 €) de modem et 11000 CFP (soit 92,18 €) de frais de mise en service !

    Les offres 1 ou 2 Méga restent du domaine de la science-fiction...

    Pour information, les tarifs bas débits ne sont guère plus avantageux :

  • 4180 CFP/mois (soit 35,03 €/mois) pour un forfait 5 heures
  • 5280 CFP/mois (soit 44.25 €/mois) pour un forfait 10 heures
  • 7590 CFP/mois (soit 63,61 €/mois) pour un forfait 20 heures
  • 14520 CFP/mois (soit 121,68 €/mois) pour un forfait 50 heures
  • 26070 CFP/mois (soit 218,47 €/mois) pour un forfait 100 heures

    La décision de l'ART qui vient d'obliger France Télécom à diviser par dix les tarifs des liaisons de la Réunion vers la métropole louées aux fournisseurs d'accès Internet va peut-être modifier la donne, mais cette décision ne concerne que la la Réunion.

    Espérons que les autres départements et territoires d'outre-mer bénéficieront très rapidement de cette mesure...

    Rédigé par Albert ;-)
  • Par Teuf Publiée le 14/05/2004 à 09:28
    Publicité