Wimax à l'IDF : disponibilité du chip Intel « Rosedale »

Intel annonce la disponibilité du chip « Rosedale » conforme à la norme... 9
Intel annonce la disponibilité du chip « Rosedale » conforme à la norme i802.16-2004. Cette puce permet de réceptionner le signal venant d’une borne Wimax. Il s’agit d’une puce au format micro-bga de la taille d’un timbre-poste pouvant s’adapter, par exemple, sur une carte mère…

Pour rappel, la technologie Wimax est une technologie sans fil ayant pour but de faire entrer Internet dans les zones non couvertes par le câble ou l’ADSL…
Celle-ci a une portée de 30km avec un débit de 75mb/s sur une bande de fréquence s’étalant selon la norme de 2.4 a 11Ghz (la fréquence centrale en France étant 3.5ghz).
Des « répéteurs » existent pour étendre encore plus le réseau, mais ne sont pas utilisés sur le sol gaulois, à part dans un cas précis géographiquement (couverture d’un flanc de montagne). Les technologies de multiplexage des antennes MIMO permettent également aux opérateurs d’améliorer le débit (quadri voire octo-antennes).

Notons qu'au niveau de l'aspect pécuniaire : avec un pylône bardé d'antennes Wimax relayant le réseau d'un FAI, c'est le prix du pylône qui est le plus cher !!! C'est pour cette raison que l'utilisation d'élévation naturelle type château d'eau est assez courant.


Plus prosaïquement, le Wimax permettra non seulement d’amener Internet dans des zones rurales/montagneuses, mais de toujours recevoir Internet dans le bistrot du village à côté… la grande question reste à savoir si Marcel appréciera entre ses deux verres de casa...

La stratégie d’Intel autour du Wimax se déroule en trois phases :

- Une première phase dans laquelle nous rentrons de plain-pied avec la disponibilité de la puce « Rosedale » : Certains constructeurs vont intégrer ces puces dans un boîtier de type « Modem » et le proposeront aux opérateurs Internet tels que BT, France Telecom, etc. Des rumeurs de produits alliant un modem wimax à un routeur wifi circulent déjà…

- Une deuxième phase où ce genre de chip sera intégré aux ordinateurs portables. Les estimations annoncées par Intel sont d’une mise en production en 2005-6.

- en 2006-7, une intégration aux téléphones portables/PDA.


Le fondeur de Santa Clara continue son petit bout de chemin dans le monde des réseaux et semble toujours vouloir s’imposer comme un acteur incontournable sur le marché. Les laissés pour compte du haut débit en France doivent suivre cette technologie avec impatience, mais n’oublions pas que tout comme le wifi, la bande passante se partage entre le nombre d’utilisateurs connectés. Même si des technologies de type QoS existent, ainsi que les systèmes de multiplexages d’antennes, il ne faut pas s’attendre à des débits gargantuesques.

Néanmoins, les nombreux emails de lecteurs « 56k only » l’attestent, il y a toujours un marché en France pour ce type d'offres, l’attrait du sans-fil aidant.
Par Vincent Publiée le 08/09/2004 à 09:05
Publicité