Violation antitrust Rambus incriminé

La célèbre société connue pour sa RDRAM (Rambus Dynamic Random Access... 0
La célèbre société connue pour sa RDRAM (Rambus Dynamic Random Access Memory) a selon la FTC (Federal Trade Commission) violé des lois anti-trust comme l'est spouçonné Micron et d'autres sociétés d'ailleurs liées à la mémoire. Rambus aurait tout simplement omis certaines informations au JEDEC (Joint Electron Device Engineering Council), un organisme chargé de définir les normes industrielles, notamment au niveau de la ram. Rambus ne devait donc strictement rien cacher au JEDEC, sinon ce dernier ne sert à rien...

Rambus aurait aussi menti sur certains points. Par exemple, pendant 4 ans, Rambus a déposé des brevets sans en avertir le JEDEC, qui, n'étant pas au courant, a adopté des normes industrielles parfaitement en phase avec les brevets de Rambus. Ce dernier ayant l'exclusivité, Rambus a pu demander des royalties aux autres entreprises (Samsung et Hitachi notamment) pour leur permettre d'utiliser ces technologies. Pas bête Rambus hein ? Pas bête tant que tu ne te fais pas choper bien entendu...

Pour l'instant, Rambus touche près de 100 millions de $ de royalties. Cette somme pourrait être multiplié par 10 si elle gagne ses procès, ce qui est loin d'être gagné surtout depuis la plainte de la FTC qui vient d'être déposée. L'action s'est d'ailleurs écroulée au moment de l'annonce et continue son chute aujourd'hui encore. Et si de nouvelles informations arrivaient encore, non seulement Rambus peut toujours rêver par rapport à ses procès, mais cela pourrait être bien plus grave... Rambus pourrait mourrir ? (la société n'étant pas forcément bien financièrement, ceci cumulé à ses procès perdu et son action plombée en bourse, on n'est sûr de rien)

Et bien ce n'est pas son souhait en tout cas (on s'en serait douté). La société a mis en ligne il y a quelques heures un communiqué de presse répondant à cette annonce d'inculpation par la FTC. Rambus explique que les 4 ans concernés (de 1992 à 1995 inclu) ne concernent pas cette affaire et donc que la plaite de la FTC n'a pas de sens. En effet, selon Rambus, le dépôt de brevet ayant été fait en 1990 et étant rentré parmi le JEDEC plus tard (le JEDEC appliquant à ce moment là les normes DRAM, hasard ou coïncidences ?). En tout cas Rambus a bien profité de la situation (légalement ou pas, nous n'avons pas assez d'information pour être sûr de l'un ou l'autre).

Microsoft (ha bon ?), Micron, Hynix, Hyundai, Infineon, Technicolor (filiale de Thomson Multimédia), VIA (attaqué par Infineon, Intel et Trident, la totale pour eux), Intel (attaqué par VIA, on ne se refait pas, mais aussi par AMD, Digital, Cyrix et même la FTC...), AMD (par Intel bien entendu), Dell, Palm, Cisco (attaqué par Alcatel), Sun (attaqué par Microsoft), et maintenant Rambus sont ou ont déjà été devant la justice. Mais qui sera le suivant ?
Par Nil Sanyas Publiée le 20/06/2002 à 21:03 - Source : Diverses
Publicité