Verisign s'échine pour filtrer le Net

Le gouvernement chinois a récemment renforcé sa capacité à contrôler... 141
Le gouvernement chinois a récemment renforcé sa capacité à contrôler l'INternet par le biais de nouvelles directives. Les effets ne se sont pas fait attendre : Fermeture de nombreux forums de discussion et une intensification du filtrage des messages postés en ligne depuis le 23 février 2004.

Reporters sans frontières exprime son inquiétude face à cette énième tentative de museler la Toile. "Les forums de discussions sont utilisés par des millions de Chinois. S'ils étaient déjà étroitement surveillés, ils fournissaient toutefois un exutoire au mécontentement et aux critiques de la population. Nous craignons que ces dernières mesures ne poussent encore davantage les internautes à l'autocensure", a déclaré l'organisation.



C'est dans ce contexte que Verisign, société américaine controversée qui gère les noms de domaines (comme .com ou .net) au niveau mondial, aurait décidé d'attribuer à la Chine un serveur DNS, ce pays devenant ainsi l'un des principaux noeuds de trafic sur le Réseau.

Or, les autorités chinoises utilisent couramment le détournement de DNS, une technique permettant de rendre totalement inaccessible un site INternet en redirigeant son nom de domaine vers une adresse IP erronée, entraînant ainsi un message d'erreur du type "site introuvable".

Selon Dynamic Internet Technology (DIT), une entreprise spécialisée dans les questions de filtrage de l'INternet en Chine basée aux Etats-Unis, la décision de Verisign pourrait faciliter ce détournement de DNS et accroître ainsi la censure du Net dans le pays.

Rapport détaillé du système de surveillance des forums INternet en Chine :

  • "Vivre dangereusement sur le Net"
  • Publiée le 01/03/2004 à 09:28 - Source : RSF
    Publicité