Une course à 2 millions de $US de gain pas comme les autres

Maintenant, les voitures se font la malle toutes seules... 22
Aujourd'hui a eu lieu le grand prix de Formule 1 au Japon, qui a vu Kimi Räikkönen pourtant parti en fond de grille gagner la course, et les deux autres Renault compléter le podium, ce qui a pour conséquence directe de voir l'équipe française dépasser de deux points l'écurie anglo-allemande McLaren Mercedes. Mais hier a eu lieu une course d'un autre type. En effet, le désert de Mojave (dans le Nevada) a servi comme terrain de "jeu" à des voitures pas comme les autres.

La course de "robots" de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) Grand Challenge financée par le Pentagone a un concept très simple : le but des automobiles est tout simplement de finir la course, si possible en premier. Seul petit détail qui a son importance, les voitures n'ont pas de conducteur, ni à l'intérieur, ni à l'extérieur (non radio-commandées).

Ces véhicules doivent donc être prêts à toutes éventualités afin d'arriver entiers à l'arrivée, et aux vues des résultats, la tâche est bien plus ardue qu'elle n'y paraît. Ainsi, l'année dernière, la toute première course dont la prime à la victoire était de un million de dollars avait 232km de tracé. La voiture (Sandstorm) ayant atteint la plus longue distance fit 12km...

Cette fois-ci, pour la seconde édition, à la prime de 2 millions de dollars et la distance à parcourir de 212km, les résultats furent différents. Le véhicule de Sandstorm réussit à finir la course en un peu plus de huit heures, sans pour autant atteindre la plus haute marche du podium, glanée par Stanford, sponsorisé par Volkswagen et Intel notamment.

Au départ de la course cette année, se trouvaient 23 automobiles robotisées (et armées d'un CD doté des coordonnées GPS), toutes ayant pu passer les qualifications, à savoir faire 4km sans emcombre. Bien entendu, n'ayant pas de pilotes, ces véhicules sont accompagnés de divers "gadgets" de haute tehcnologie (caméra, laser, radar etc).

Comme vous pouvez vous en douter, cette course n'est pas une course entre amis, et les fins militaires du Pentagone sont claires. Après avoir essuyé quelques échecs au niveau des véhicules sans conducteur, le gouvernement américain a ainsi souhaité mettre à contribution plusieurs partenaires technologiques en organisant cette course.

Si vous souhaitez en savoir plus et voir quelques photos de l'évènement, il suffit de cliquer.
Publiée le 09/10/2005 à 10:30 - Source : Diverses
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité