S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Un pirate force la révélation d'une nouvelle planète

C'est l'histoire de scientifiques qui découvrent une nouvelle planète sur l'orbite du soleil en 2003, grâce à leur télescope doté d'un miroir de 122 cm de diamètre. Les astronomes attendent alors une confirmation après une longue analyse des images capturées de la planète furtive.

La présence de l'engin orbitant non identifié a finalement été confirmée en janvier dernier. La planète est constituée de roche et de glace, elle est située trois fois plus loin du soleil que la petite dernière de notre système solaire, Pluton. Conformément à la tradition dans le domaine, les chercheurs décidèrent cependant de ne rien révéler avant d'avoir quelques détails croustillant à propos de la planète en question.

Par exemple, les astronomes n'ont pas encore pu déterminer précisément la taille de la planète, qui est déjà estimée aux alentours de 1,5 fois celle de Pluton. Il n'y aurait alors plus vraiment de doute, cette planète serait bien la dixième planète du système solaire. Il existe encore toutefois des contradictions chez les spécialistes, dont certains se refusent à la considérer comme neuvième planète, parlant plutôt de « planétoïde ».

Dans le plus grand secret, Michael Brown, principal auteur de la découverte, avait même fait passer une proposition de nom pour la planète, en attente de validation. Mais un hacker s'y est mêlé. Faisant savoir qu'il avait pu passer outre les protections du site sur lequel la découverte était secrètement entreposée, il a menacé de révéler sauvagement l'information à défaut d'une annonce officielle.

Une conférence téléphonique a alors été organisée en catastrophe entre Michael Brown et quelques journalistes, au cours de laquelle le scientifique a tout déballé, le weekend dernier (30 juillet). Nous devrions en savoir plus dans les prochains jours, grâce à ce pirate Robin des Bois de l'astronomie.
Publiée le 01/08/2005 à 17:17

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;