Achète licence sur le copyright du noyau Linux !

C'est ce qu'un certain Jeff V. Merkey a constaté en tentant ni plus ni... 62
C'est ce qu'un certain Jeff V. Merkey a constaté en tentant ni plus ni mois de racheter une licence sur le copyright du noyau Linux. Pour ce faire, il a posté un message1 sur la LKML (Linux Kernel Mailing List, soit La liste de diffusion sur le noyau Linux).


Qui veut la peau de Tux ?


"We offer to kernel.org the sum of $50,000.00 US for a one time license to the Linux Kernel Source [...] This offer must be accepted by **ALL** copyright holders and this snapshot will subsequently convert the GPL license into a BSD style license for the code."

Traduction : "Moi et mes copains, on vous offre 50,000 pétragolmons US pour une licence sur la source du noyau Linux [...] Cette proposition doit être acceptée par ***TOUS*** les détenteurs du copyright et ce snapshot2 permettra de convertir3 la licence GPL en une licence semblable à la licence BSD4"

In money we trust


Que penser de ça ?

Tout d'abord, 50 000 dollars US est une somme ridicule compte tenu du nombre d'années et d'hommes qui ont été nécessaires pour développer le noyau. Le noyau compte quelques milliers de développeurs de par le monde, chacun toucherait donc quelques dizaines de dollars. D'ailleurs, dwheeler.com5 nous dit que son coût serait plutôt de l'ordre de 175 974 824 dollars (à peine 3500 fois la somme proposée).

Même avec une somme raisonnable, il est peu probable que tous les développeurs aient accepté. En effet, mis à part le fait qu'ils sont nombreux, ils sont aussi dispersés sur la planète, et ne suivent pas tous la LKML. Or dans le noyau, chaque développeur conserve la propriété intellectuelle sur chaque ligne qu'il produit. Il suffit donc d'une personne qui s'oppose (ce qui a été le cas) pour que la proposition soit rejetée.



[1] http://lkml.org/lkml/2004/10/7/270
[2] Il s'agit d'une image instantanée du noyau, à un instant précis.
[3] Il ne s'agit pas vraiment de changer la licence du noyau, mais de la mettre sous double licence : laisser le source en GPL pour les développeurs et mettre les snapshots sous BSD
[4] La licence BSD est plus permissive que la licence GPL. En utilisant un code sous GPL, l'auteur a l'obligation de fournir ses sources avec les binaires. Ce n'est pas le cas de la licence BSD.
[5] http://www.dwheeler.com/essays/linux-kernel-cost.html


Une vision simplifiée ;) du kernel
Cliquer pour agrandir
Publiée le 24/10/2004 à 10:28 - Source : linuxfr
Publicité