Seagate sort du rouge et fait même bien mieux que ça

Les actualités sur les finances des sociétés liées à l'informatique ne... 21
Les actualités sur les finances des sociétés liées à l'informatique ne cessent de tomber ces derniers jours, période oblige. Malgré tout, ce genre d'actualité ne manque cependant pas d'intérêt. Pourquoi ? Une entreprise en mauvaise posture pourra toujours semer le doute sur la qualité de ses services après vente à long terme, ou a contrario, une entreprise dont les finances seront particulièrement saines donnera une certaine assurance à ses clients (qui se rendront compte aussi des marges conséquentes de l'entreprise en question).

Cette fois, c'est la société Seagate Technology qui se met en avant. Aux vues des résultats de son dernier trimestre, il semble que ses disques durs se soient spécialement bien vendus ces derniers temps. L'année passé, l'entreprise américaine n'était pas au mieux, avec 1,34 milliards de dollars US de revenus pour des pertes de 33 millions de dollars. Or cette année, toujours pour son second trimestre, Seagate voit son CA passer à 2,18 milliards, mais surtout affiche fièrement un bénéfice de 208 millions de dollars.

Ce redressement a pour principale cause son record de ventes des disques durs dans les produits dits de "plus grande consommation" tels que les lecteurs/enregistreurs DVD de salon, les iPods ou encore les baladeurs Creative, ces deux derniers étant équipés de Seagate. Ainsi en tout et pour tout, la société américaine a vendu 27,3 millions de disques durs uniquement pour ce dernier trimestre, soit près de deux fois plus qu'un an auparavant. Près d'un quart de ces ventes reviendrait au type de produits cités ci-dessus.

Grâce à cet excellent trimestre, de mars à fin juin 2005, Seagate signe donc une très bonne année fiscale 2005, ce trimestre étant son dernier. Son année fiscale a donc généré 7,55 milliards de dollars de revenus, et 707 millions de bénéfices. Cela représente respectivement 1,3 milliards et 180 millions de dollars supplémentaires par rapport à l'année fiscale précédente. En tout, Seagate annonce avoir vendu 98 millions de disques durs cette année, soit près d'un quart de plus qu'en 2004.

Si l'on détaille ces 100 millions de disques vendus, on en retrouve bien entendu une grande partie parmi ses ventes "classiques". Ainsi, ses disques de 200Go et plus ont vu leurs ventes augmenter de 37%. Au total, le fabricant de disques durs a écoulé pas moins de 62,2 millions d'unités en 2005, contre 59 millions en 2004, soit une assez faible augmentation. Ses produits "grande consommation" ont pour leur part quasiment triplé, passant de 6,3 à 16,7 millions d'unités.

Et selon Seagate, cette situation est encore loin d'être finie, prévoyant de battre encore de nombreux records d'ici ces prochains mois.
Publiée le 20/07/2005 à 16:39 - Source : Seagate
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité