Résultats financiers d'IBM : l'américain tient la forme

De nombreux résultats financiers tombent ces derniers temps, et la plupart... 16
De nombreux résultats financiers tombent ces derniers temps, et la plupart ne sont pas exceptionnels loin de là. Hormis Apple et ses excellents chiffres, principalement liés aux ventes de ses millions d'iPods, ou encore ATI qui a pu limiter la casse, les autres sociétés ne sont pas en grandes formes. Ce sont surtout les sociétés asiatiques qui vont mal, que ce soit les coréens Samsung et LG ou encore le japonais TrendMicro, dont les bénéfices s'écroulent, ou bien le taiwanais Abit, qui voit ses pertes se creuser.

Pour sa part, le géant américain IBM (International Business Machines) affiche comme à son habitude un tout petit revenu de 22,27 milliards de dollars rien que pour son second trimestre 2005, soit 3.6% de moins que le même trimestre il y a un an. Quant à ses bénéfices, ils sont en légère hausse, passant pour la même période de 1,74 milliards de dollars à 1,82 milliards de dollars. En somme, il n'y a pas péril en la demeure...

Samuel J. Palmisano, Président et CEO (chief executive officer) d'IBM : « IBM a établi de nombreuses stratégies et fait d'importantes transitions lors de ce deuxième trimestre. Nous avons vendu notre segment PC à Lenovo [en savoir plus] (...) et avons restructuré les parties importantes de la compagnie pour une future croissance. »

A noter que ses services lui rapportent plus de la moitié de ses revenus, et son segment matériel un quart, tandis que ses marges directes sont en tout et pour tout de 39,4% - dont 86,7% pour son segment logiciel - soit 3 points de plus qu'en 2004.
Publiée le 19/07/2005 à 10:32 - Source : IBM
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité