S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Précisions et erratum sur Indymedia

Comme ma précédente news aurait pu le laisser sous-entendre (bien que ça n'ait pas été volontaire), Indymedia n'est pas à proprement parler un hébergeur de sites contestataires, mais plutôt un grand forum d'expression.

Voici le descriptif du service par Indymedia lui-même :

« Les sites Indymedia sont des sites d'information alternative sur le thème des mouvements altermondialistes. Le réseau est né des manifestations qui ont eu lieu à Seattle en 1999. Avec plus d'une centaine de centres locaux disséminés dans le monde, Indymedia est certainement le réseau le plus dense d'information contestataire. Chacun de ces sites relaie de l'information sur les activités des militants et activistes altermondialistes grâce à un système de publication automatique. Ainsi, les sites se nourrissent du partage d'information dispensé par leurs visiteurs. »

Concernant l’affaire elle-même, on peut être surpris par l’ingérence du FBI, mais dans le cadre d’un traité d’aide mutuelle comme il en existe (MLAT : Traité Mutuel d’Aide Légale), là n’était finalement pas le problème principal.

Si l’on considère que le MLAT concerne les affaires de terrorisme, d’enlèvements et de blanchiments d’argent, et que l’hébergeur Rackspace n’a eu le droit de faire aucun commentaire sur l’arrêt brutal et imposé du service, il y a de quoi se poser la question de l’expression libre des media dans certains pays, car Indymedia n’était évidemment pas un site terroriste.

Vous pouvez consulter la page d'Indymedia Nice/Lille/Nantes qui relate le problème précisemment.
Publiée le 13/10/2004 à 08:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;