Petit accord logiciel entre IBM et Google

C'est rien, ça va passer inaperçu 8

IBM et Google, deux petites sociétés assez méconnues, ont décidé de s’allier dans le monde de la recherche, un domaine que ni l’un ni l’autre ne maîtrisent. Inutile de nier la vérité, lorsqu’un échange de bons procédés se fait avec Google, comme l’accord avec Sun, on peut être certain de gagner en visibilité et en fonctionnalités.

Les deux mastodontes ont décidé de travailler ensemble en associant leurs technologies de recherches. Ainsi IBM, via un plugin, va pouvoir intégrer Google Desktop for Enterprise directement dans son application WebSphere Information Integrator OmniFind Edition. Les utilisateurs pourront donc désormais utiliser l’outil de recherche de Google, ce qui au sein d’une grande entreprise pourrait s’avérer puissant.

WebSphere Information Integrator OmniFind Edition permet déjà en quelque sorte de faire des recherches, mais il s’agit d’avantage d’informations contenues par exemple dans des bases de données que de documents, considérés comme des objets, dont Google Desktop s’est fait une spécialité.

Si vous vous demandez ce que peut bien apporter une édition Enterprise de Google Desktop, il faut chercher du côté des formats supportés. Grand bonheur pour IBM, on trouve justement le support de la messagerie Lotus : Google Desktop permet alors de faire des recherches en plein texte dans les mails, comme c’était le cas avec Outlook 2003 par exemple.

On connaissait la puissance latente de Google et ses tentacules imbriqués dans des domaines technologiques de plus en plus vastes, mais des alliances avec des mastodontes tels que Sun et IBM ne peuvent que confirmer le succès de la firme.

Par Vincent Hermann Publiée le 31/10/2005 à 17:12 - Source : Keshar
Publicité