PEGI : jeux vidéo & échelle d'âge...

PEGI (Pan European Game Information) ne peut plus faire sa cochonne. En... 5
Alors que Doom III sera probablement interdit au moins de 16, les gosses de 12 ans ne vont pas se gêner pour se le procurer... PEGI (Pan European Game Information) ne peut plus faire sa cochonne. En effet, à l'image de la nouvelle réglementation télévisuelle simplifiée avec différents âges afin d'alerter les parents sur la violence dans le petit écran, l'étiquettage des jeux vidéo vient lui aussi de subir une petite refonte.

Vous trouverez maintenant sur les boîtes de jeux vidéo des logos "3 ans et plus", "7 ans et plus", "12 ans et plus", "16 ans et plus" et enfin "18 ans et plus". Cela concernera toute l'Europe sauf l'Allemagne qui a une loi spécifique ainsi que le Portugal et la Finlande qui changeront quelques détails.

Cela concernera surtout les parents pro-Famille de France, car pour les autres cela ne changera rien : les limites d'âges ne sont pas assorties d'interdiction de vente. Des gosses de 10 ans achèteront (ou pirateront si leurs parents refusent de leur donner un billet de 50 euros) toujours des jeux interdits aux moins de 16 ou 18 ans. De plus, la moyenne d'âge des joueurs est passé au-dessus de 20 ans maintenant... Mais dans le domaine de l'informatique et du jeu vidéo on l'habitude de voir les lois arriver en retard.

Une bonne loi tout de même pour les parents totalement largués ("tiens Leisure Suit Larry, mon bambin de 4 ans va adorer il a l'air bien ce jeu").
Publiée le 24/04/2003 à 11:39 - Source : The Register
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité