On se bouscule pour les licences WiMax

Slurp, du monde au balcon ! 11
L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) vient de publier la liste des lettres d’intentions(pdf). Ces lettres ont été reçues en réponse à l’appel d’offres sur l'attribution des licences régionales WiMax. On le constatera sans difficulté : le déploiement de la boucle locale radio dans les régions françaises intéresse plus d’une personne.

Ce sont 175 sociétés, collectivités, associations, etc. qui se sont montrées intéressées par le WiMax. Dans le lot, on compte 67 collectivités territoriales et 76 opérateurs de télécommunications ! Citons encore les Autoroutes du Sud de la France ou de Paris Rhin Rhône, Canal +, etc. Pour les collectivités, le WiMax est bien sûr le moyen idéal pour désenclaver certaines zones. On pourra encore citer la Collectivité territoriale de Corse, le conseil régional de Lozère, de la Meuse, de la Haute Garone, de la PACA, etc.

wimax
Cette publication n’est qu’une première étape qui sera suivie par beaucoup d’autres. En pratique, chaque lettre d’intention devra être confirmée par les différents acteurs pour se muer en demande d’autorisation franche. La date limite est fixée au 6 janvier prochain. Ces lettres donnent déjà une première idée des candidats potentiels et de l'intérêt pour le WiMax.

Au 6 janvier, l’Arcep fera un bilan pour évaluer « la rareté éventuelle des fréquences région par région ». Deux hypothèses : dans les régions où il y a suffisamment de fréquences pour satisfaire les candidats, l'Autorité délivrera au fil de l'eau les autorisations. Ces fréquences concerneront aussi bien la région que des zones de couvertures inférieures (département ou plusieurs communes)

A l’inverse, en cas de pénurie de fréquences sur une région, on recommencera la procédure : les différents acteurs devront déposer une nouvelle candidature le 1er février 2006 sur une base comparative, analysée et tranchée par l’Arcep. L’attribution se fera au niveau régional seulement.

Compte tenu du nombre de candidats, cette deuxième hypothèse risque bien de se vérifier. On compte ainsi 61 demandes pour la Paca, la région Rhone Alpes, 60 pour l’Aquitaine et 50 pour l’Alsace par exemple... (voir la carte dynamique région par région )
Publiée le 19/10/2005 à 10:22
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité