Nicolas Sarkozy et les pitoupistes : opération séduction

Nicolas Sarkozy a affirmé lors de son émission «100 minutes pour... 39
sarkozyNicolas Sarkozy a affirmé lors de son émission «100 minutes pour convaincre » sur France 2 qu’il était opposé à la pénalisation du téléchargement illégal ou plutôt : « Je ne suis pas pour la pénalisation du téléchargement mais en même temps, il faut que les jeunes comprennent qu'il faut protéger les droits d'auteur, le droit des artistes ».

« Pas pour » plutôt que « contre », une jolie litote qui signifiera également que l’individu peut se contenter des sanctions pénales. L’ancien ministre a également ajouté « Si on autorise le téléchargement sans aucune limite, ça veut dire que le chanteur, l'auteur, l'acteur, le metteur en scène, le cinéaste, personne ne les rémunère ? ». Alors quelle solution ? Admirez : « moi, je crois à l'exception culturelle française. Je pense qu'il faut protéger aussi les droits d'auteur, on doit pouvoir trouver une solution. D'ailleurs, on s'en approche aujourd'hui ». On n’en saura pas plus sur la potion magique qui ménage toutes les parties.

Evidemment, ce nouveau pacifiste hertzien n’a pas jugé utile d'expliquer pourquoi, alors qu’il était à l'Economie voilà moins d'un an, il a signé la charte anti-piratage. Ce document même où les FAI s'engagent à couper les abonnements lorsqu’un individu est condamné pénalement pour piratage...
Publiée le 02/04/2005 à 08:15 - Source : Afp.com
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité