Microsoft exporte son travail dans les pays chauds

La Washington Alliance of Technology Workers (WashTech) vient de récupérer... 42
La Washington Alliance of Technology Workers (WashTech) vient de récupérer des documents internes à Microsoft qui prouvent que le géant de Redmond fait "sous-traiter" le développement de près d'une douzaine de ses prochains produits à des sociétés indiennes comme Satyam, Infosys et Wipro, certains projets contribuant par exemple au développement de Windows Longhorn. Microsoft a bien entendu refusé d'authentifier ces documents, mais se défend quand même en clamant que "ces accusations ne reflètent en aucuns cas une compréhension de la nature globale de nos affaires, et que cela fait partie de notre politique de travailler avec des milliers de compagnies tout autour du monde."

Microsoft gère également un centre de développement à Hyderabad (Inde) qui embauche pas loin de 1 000 employés. Le porte-parole de la société en a alors profité pour annoncer clairement que Longhorn, l'actuel plus gros projet de Microsoft, était bel et bien et en partie développé par des salariés de Microsoft Inde, mais que celui-ci n'était nullement assuré par d'autres sociétés.
Par David_S Publiée le 30/07/2004 à 08:58 - Source : SiliconValley
Publicité