Microsoft change de tactique pour ses Betas

Bonjour, vous avez 46 nouvelles versions à tester 24

VistaMicrosoft a décidé de changer la manière dont les bêtas se suivent. Si l’on résume la manière dont ces dernières parviennent jusqu’aux testeurs, on ne peut pas dire qu’elles soient réellement nombreuses : pour tous les logiciels ou systèmes d’exploitation, Microsoft ne donne l’accès en général qu’aux jalons (milestones) principaux, à savoir Beta 1,2 et3, suivies par les versions Release Candidate. Ce temps serait désormais révolu.

Les choses ont commencé à bouger « grâce » au retard de deux logiciels très attendus, Visual Studio et SQL Server dans leur mouture 2005. Ce retard accumulé et les dates de sorties repoussées en conséquence ont en quelque sorte poussé Microsoft à répondre à un nombre croissant de testeurs, notamment pour mettre à disposition une version supplémentaire. Résultats des courses : une CTP (Community Technology Preview) pour chaque logiciel ce mois-ci.

Le succès de cette approche est assez retentissant pour que Microsoft décide de l’exploiter dans le développement de la suite Expression et ses trois composants, Acrylic, Sparkle et Quartz. Conséquences encore une fois : déjà deux CTP d’Acrylic et des versions préliminaires de Sparkle et Quartz pour bientôt. Il ne s’agit bien sûr pas simplement de relâcher un maximum de versions, il faut également pouvoir absorber la dose massive de retours qui les accompagne. Et c’est d’autant plus vrai que le rythme concernant Vista sera encore plus rapide.

Greg Sullivan, responsable en chef de Windows, explique que la société souhaite placer les bêta-testeurs « dans la cuisine » afin de leur donner une part plus active dans le développement. Pour leur en donner les moyens, c’est un rythme d’une version par mois qui est visé, et Sullivan dit bien « visé », car il ne s’agit pas d’une garantie.

Sullivan met toutefois en garde : une nouvelle version tous les mois ne signifie pas qu'elles auront le « degré de qualité » d’une bêta. Ces dernières sont en effet soigneusement préparées pour faire des apparitions publiques, notamment la deuxième qui est généralement diffusée assez largement. Les versions mensuelles auront des fonctionnalités qui apparaîtront, disparaîtront et réapparaîtront au fil des mois, mais il ne faudra pas s’en étonner : il s’agira pour Microsoft de tester certains composants, d’en vérifier le retour, puis de ramener le code correspondant « en atelier » pour y procéder à des réparations et ajustements.

Vista ne s’avancera donc pas vers sa sortie par une suite de « surprises », mais bel et bien par un travail et une couverture médiatique continus. Les avantages de ce choix en sont certains : la communication intense qui va s’en dégager gardera l’industrie informée des avancées et permettra de préparer un grand nombre de mises à jour, tant au niveau des logiciels que des mentalités. La couverture médiatique permettra de placer le nom de « Vista » en tête de gondole du rayon des nouveautés informatiques, promettant ainsi de familiariser le nouveau titre et les technologies qui l’accompagnent.

La CTP du mois de septembre (build 5219) est désormais accessible aux testeurs officiels, tandis qu’une autre version sera disponible le mois prochain et marquera le retour officiel de la Sidebar. Une telle démarche dans l’enchaînement des versions devrait permettre à Microsoft d’obtenir un marché à point, ou « mûr », pour la sortie de son prochain Windows. Bien entendu, cela va dépendre également de ce qui se passe dans camps adverses.

Par Vincent Hermann Publiée le 19/09/2005 à 10:07 - Source : BetaNews
Publicité