Microsoft acquiert un éditeur d’antivirus

Coup dur pour Symantec, McAfee et autres : Microsoft vient d’annoncer... 19
Coup dur pour Symantec, McAfee et autres : Microsoft vient d’annoncer l'acquisition programmée de Sybari Software, un spécialiste dans le domaine anti-virus et anti-spam.

Sybari édite notamment des solutions de protection spécifique pour la sécurité antivirale des serveurs de messagerie et GroupWare Microsoft Exchange Server et Lotus Domino. Avec ce rachat, c’est 10 000 clients et 10 millions d’ordinateurs à travers le monde qui tombent dans l’escarcelle de Microsoft.

Certes, l’effectivité de l’opération financière est repoussée à la fin 2005, le temps que les autorités donnent leur approbation, mais avec cette annonce, Redmond continue son flirt poussé avec les solutions de sécurité. En 2003, il signait un accord définitif d'acquisition de la technologie du logiciel RAV AntiVirus du roumain, GeCAD. Il y a près de deux mois, encore, Microsoft se payait Giant Software, société spécialisée dans la lutte contre les spywares.

« Les spywares constituent un problème sérieux et en plein essor pour les utilisateurs de PC. Les utilisateurs ont clairement exprimé le souhait de voir Microsoft fournir des solutions efficaces contre ce genre de menaces » déclarait alors Mike Nash, vice président de la Division Security Business and Technologie chez Microsoft. Avec cette acquisition, précisait-il, « nous pourront prochainement offrir une nouvelle technologie qui permettra de protéger les PC contre des logiciels espions et trompeurs. »

Des mauvaises langues s’interrogent déjà : si Microsoft réussit à faire des activités de sécurité un joli business, quelle sera la motivation pour améliorer la sécurité de ses logiciels ? D'autres préféreront, eux, se féliciter de toutes les avancées dans ce secteur si sensible...
sybari
Par Marc Rees Publiée le 09/02/2005 à 08:32
Publicité