S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Les histoires de Sex, ça pue...

C'est après 9 interminables années de batailles juridiques que l'affaire "Sex.com/net " se termine, bien entendu, à gros coups de dollars.

L'affaire commença quand Gary Kremen s'aperçut qu'il venait de se faire voler son très juteux nom de domaine. Le "vol" ne fut possible qu'avec l'aide involontaire de Verisign qui omit de vérifier avant de redistribuer le nom de domaine à un escroc notoire (il y en a qui ont doublement pas de chance).

Gary fut débouté une première fois par la cour, car elle jugea qu'un nom de domaine ne pouvait pas être détenu au même titre qu'une voiture où tout autre bien matériel. L'appel fut prononcé en 2001 et cette fois-ci condamna, avec des dommages et intérêts de l'ordre de 65 millions de dollars, Stephen Cohen (l'escoc) qui se cache en ce moment au Mexique ou dans le sud de la France.

Finalement, après une reconnaissance de la possibilité de possession d'un nom de domaine par la justice en 2003, Verisign et Gary ont passé un accord à l'amiable avec à la clef, selon des sources de Zdnet.fr, une somme de 15 à 20 millions de $US.
Source : ZDNet
Publiée le 23/04/2004 à 11:12

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;