S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le téléchargement payant, ça paye

L'IFPI dit youpi. La fédération internationale de l'industrie phonographique vient d'annoncer sur son site les derniers chiffres des tiroirs caisses musicaux. Aux États-Unis, en Grande Bretagne, en France et en Allemagne, la vente de single a sautillé de 57 millions à 180 millions de téléchargements payants.

Ce triplement, entre les premiers semestres 2004 et 2005, fait que dès à présent, le nombre de ventes entre janvier et juin a déjà dépassé celui de toute l'année précédente (157 millions). Une progression qui profite de l'explosion du haut débit un peu partout. De même, alors que le nombre de connexions serait en hausse de 13%, le nombre d'activités illégales (téléchargement, etc.) serait en hausse de seulement 3%.

Près de 300 sites dans le monde, soit trois fois plus que l'an passé, permettrait aujourd'hui d'acheter de la musique. 190 sont hébergés en Europe. Il y aurait en outre plus d'un million de titres disponibles sur les services majeurs iTunes, Napster et Rhapsody. Si l'on continue dans cette avalanche de bons chiffres, le nombre d'abonnement à des systèmes musicaux s'élèverait à 2,2 millions, soit 1,5 million de plus que l'an passé. (d'autres chiffres sont consultables sur cette page)

Selon une étude de Jupiter effectuée pour le compte de l'IPFI, ce changement de mentalité, ce tournant dans le modèle économique des majors, s'expliquerait essentiellement par la peur du gendarme. Autre peur, celle des risques de spywares, adware et virus trouvés sur les réseaux P2P. Voilà qui tombe bien puisque c'est un triple fléau très souvent pointé du doigt par le plan communication de l'IFPI pour inciter les personnes à ne pas s'y frotter. Évidemment aucune mention sur les autres possibilités, légales, du P2P.

Pour ceux qui ne connaissent pas la chanson, l'IPFI rappelle que son but est de promouvoir les intérêts de l'industrie musicale. Elle représente 1450 majors dans plus de 75 pays. Elle souligne enfin que depuis septembre 2003, 14 227 actions en justice ont été entreprises dans plusieurs pays dont la Finlande, la France, l'Italie et les États-Unis.
Source : AFP
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 21/07/2005 à 15:25

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;