S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le nombre d'attaques augmente considérablement

Selon International Business Machines, alias IBM, le nombre de messages électroniques accompagnés de virus et le nombre d'attaques criminelles ont augmenté de 50% en à peine six mois. En effet, l'étude d'IBM aurait comptabilisé 237 millions d'attaques de tous les types uniquement pour le premier semestre 2005, dont 108 millions concernent des attaques de reconnaissances afin de découvrir les failles qui existent, ou encore 26 millions des dénis de service. 54 millions de ces attaques visaient les gouvernements de la planète, tandis que les entreprises de ventes suivent avec 36 millions des attaques, talonnées par les services financiers avec 34 millions.

Cette étude d'IBM précise aussi que le phénomène du "phishing" ne semble pas s'enrayer, avec 35 millions d'attaques lors des six premiers mois de l'année 2005, tandis que les spams voyaient étonnamment leur ratio diminuer, passant de 83% des courriers en janvier dernier à 67% en juin. A contrario, les messages accompagnés d'un virus ont sérieusement augmenté (de plus de 50% sur un an), puisqu'ils représentaient un message sur 28 au mois de juin 2005, contre un sur 35 en janvier 2005, un sur 51 en décembre 2004 et un sur 129 en janvier 2004. Une progression très inquiétante selon IBM.

La société américaine nous donne cependant d'autres précisions dont certaines sont assez amusantes. Ainsi, les attaques les plus nombreuses se situeraient les vendredis et les dimanches de chaque semaine. De quoi planifier ses jours de congés. Autre information, les États-Unis seraient la source (et non la cible) de 12 millions des attaques recensées. La Nouvelle-Zélande suivrait la première puissance mondiale avec 1,2 million d'attaques, talonnée par la Chine et son million d'attaques, l'Irlande arrivant bonne dernière avec 30 000 attaques.
Source : IBM
Publiée le 03/08/2005 à 11:34

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;