Le dernier Sober serait un outil de propagande du nazisme

Des idiots roulent au Sober sans plomb 70
Nous vous avons parlé du ver Sober à de multiples reprises. Il faut bien dire que cette bestiole a connu un grand nombre de variantes qui ont toutes remporté un immense « succès » auprès des utilisateurs. Les sociétés de sécurité interceptent des centaines de milliers de courriers électroniques portant un fichier infecté et chaque variante y va de ses spécificités.

Selon la société iDefense toutefois, les dernières versions de Sober sont liées par une escalade menant à un objectif final. On sait déjà que l'origine du ver semble être allemande, mais en creusant un peu plus dans le code, iDefense aurait découvert ce qui pourrait être le véritable objectif de Sober. Le ver serait en effet programmé pour déclencher un envoi massif de courriers électroniques à la date du 5 janvier 2006.

Il ne s'agit ni d'une date choisie au hasard ni de courriers aléatoires. Le 5 janvier 2006 sera le 87e anniversaire de la création du parti nazi, pour autant que l'on puisse parler d'anniversaire, tant ce mot semble déplacé dans ce contexte. À cette date, les machines infectées devraient émettre un nombre significatif de messages contenant une propagande raciste et néonazie.

L'histoire récente de Sober inclut l'apparition d'une variante le 16 novembre. Les machines infectées ont alors commencé à envoyer une nouvelle version du ver à la date du 22, qui correspondait à l'investiture de la première femme au poste de Chancelier allemand, Angela Merkel. C'est cette dernière version, prévue dès le départ à une date symbolique, qui doit télécharger un code sur les machines vérolées le 5 janvier prochain.

Décidément, le hasard n'existe pas.
Par Vincent Hermann Publiée le 08/12/2005 à 15:52 - Source : The Inquirer
Publicité