S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le Centrino fait un malheur, surtout pour ses concurrents

Les constructeurs de chipsets et surtout de puce WiFi grincent des dents face au Centrino d'Intel, impérial dans le domaine des ordinateurs portables, on a pu le constater lors d'un duel Pentium M contre Turion.

Ici, ce sont les constructeurs tiers qui pâtissent littéralement du succès du Centrino, qui intègre processeur, chipset et puce WiFi de marque Intel dans un portable, sans aucune place à la concurrence. Il faut dire que le trio d'Intel fonctionne tellement bien et consomme tellement peu que tous les constructeurs l'adoptent, délaissant les autres solutions.

Les marques concernées, telles que Broadcom pour le WiFi, ou même VIA, SiS, NVIDIA, et ATI souhaitent revenir dans la course au portable. Mais Intel fait tellement fureur, notamment avec son chipset 855GME avec circuit graphique intégrée, que la concurrence est difficile. Même les vendeurs de carte graphiques, intégrées ou non, commencent à sentir la pilule mal passer.

Le Turion d'AMD et son architecture ouverte peut laisser les marques tiers se développer au niveau du portable, mais l'homogénéité d'Intel reste bien trop efficace, surtout en terme de rapport consommation/performances.

Le Centrino d'Intel s'avère ainsi être une solution parfaite pour les revenus de la marque, qui renforce son hégémonie dans le secteur du portable. Intel a bien retenu la leçon, et compte bien étendre la technique de la « plateforme tout intégré » aux PC de bureau, serveurs et Media Center.
Source : The Inquirer
Publiée le 18/07/2005 à 17:10

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;