S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La carte d’identité, garante du format PDF en Belgique

CarteEn Belgique, le secrétaire d’Etat à l’informatisation de l’Etat vient de conclure un accord avec l’éditeur Adobe. Peter Vanvelthoven, secrétaire en question, vient d’annoncer que les documents PDF pourront dorénavant être signés et sécurisés grâce à la carte d’identité électronique (eID).

Les intérêts sont multiples et se concentreront surtout dans le secteur des contrats. Pour la conclusion d’un tel document à distance, il sera maintenant simple de s’assurer de l’identité de l’autre partie avant de signer.

"La signature numérique a la même valeur juridique qu’une signature manuscrite. En outre, le destinataire d’un document PDF signé est sûr que ce document est authentique, et si ce document électronique devait être adapté par des tiers, la signature apposée serait annulée." annonce le portail fédéral.

L'éditeur Adobe et le secrétariat d'Etat examinent aussi "comment ils peuvent crypter les documents PDF qui sont envoyés par les autorités aux citoyens" et ce afin de garantir que "le document ne peut être lu que par la personne à laquelle il est destiné, via son eID. C’est important parce que personne ne souhaite que son voisin ou son collègue tombe d’une manière ou d’une autre sur des documents sensibles, comme la déclaration fiscale préremplie".

350 000 belges sont actuellement porteurs d’une carte d’identité électronique et le gouvernement escompte dépasser la barre du million dès la fin de cette année. Afin de rassurer les citoyens, le Secrétaire d'Etat a tenu à préciser que " Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la puce de l’eID ne contient qu’un nombre limité de données (nom, prénom, lieu et date de naissance, adresse, sexe); la carte contient bien des certificats électroniques mais ceux-ci donnent seulement accès à des données personnelles, données enregistrées ailleurs – et, élément important – enregistrées de manière dispersée à différents endroits, sans qu’elles ne puissent être recoupées ".

On rappellera que selon une déclaration de Bill Gates, Microsoft veut lui aussi coupler son MSN Messenger avec ce document belge. En France, le projet similaire de carte d’identité électronique (Identité Nationale Electronique Sécurisée – INES) sera présenté au Parlement avant la fin de l'année. Les puces d'identification sautilleront alors dans nos poches avant la fin 2006. Le débat sur ce thème reste ouvert via le Forum des Droits de l'Internet et dans plusieurs villes de France.
Source : belga
Publiée le 10/04/2005 à 13:05

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;