La MPAA compte s'en prendre aux serveurs BitTorrent

Après les premières plaintes lancées contre des particuliers, la MPAA... 67
Après les premières plaintes lancées contre des particuliers, la MPAA compte s'en prendre aux serveurs hébergeant des fichiers BitTorrent, tout du moins ceux renvoyant vers des versions pirates de logiciels, de musiques, de jeux ou encore de films.

La MPAA est encore loin derrière la RIAA du point de vue du nombre de plaintes (plus de 7000) avec ses 200 plaintes contre des particuliers, mais compte apparemment rattraper son retard et attaquer directement les personnes qui maintiennent des serveurs proposant des liens BitTorrent illégaux.

Ce choix du réseau BitTorrent, si tant est que l'on puisse réellement parler de "réseau", n'est pas étranger au fait qu'à l'heure actuelle, c'est la technologie qui permet de transférer le plus rapidement une grande quantité de données à un maximum d'utilisateurs, comme on peut le constater chez les sociétés qui utilisent ce genre de liens pour livrer les différentes images de CD de leurs distributions Linux : simple, relativement rapide, et très économe pour les serveurs.

La MPAA estime qu'elle perd 3.5 milliards de dollars chaque année à cause du piratage, elle passe donc à l'action. D'après certaines sources de l'agence Reuters, la MPAA ne devrait pas poursuivre Bram Cohen, le créateur de la technologie BitTorrent, ce qui au demeurant serait un comble...
Publiée le 14/12/2004 à 15:47 - Source : Reuters
Publicité