S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L’ART allume l’Internet par courant électrique

« L'Autorité lève le caractère expérimental qui encadrait jusqu'à présent le déploiement des réseaux filaires en CPL » (courants porteurs en ligne). Voilà ce qu’annonce un communiqué officiel publié sur le site de L’Autorité de Régulation des Télécommunications (http://www.art-telecom.fr).

Les acteurs qui souhaiteraient déployer des réseaux CPL doivent maintenant se déclarer en tant qu’opérateurs auprès de l’Autorité conformément à la réglementation du Code des Postes et des Communications Electroniques. Parmi les premiers sur la liste des inscrits, le département de la Manche qui, à l’initiative du Conseil Général, accueille la première offre commerciale de CPL. L’inauguration sera effectuée cette après-midi à La-Haye-du-Puits où depuis plusieurs mois déjà, Internet par CPL est expérimenté. Dans ce département, c’est Schneider Electric qui, avec l’accord d’EDF, a déployé les équipements requis dans les transformateurs électriques. Le prix du modem pour le particulier serait d’une centaine d’euros.

Patrick Devedjian sera présent lors de l’inauguration. Pour le ministre délégué à l'Industrie, l’intérêt de ce service est grand : avec une toute petite pointe d'optimisme et d'innocence, il affirme que « présent dans 95% des foyers de la planète, et dans toutes les pièces, les CPL représentent un atout considérable pour l'aménagement numérique du territoire et le développement de nouveaux usages domestiques de l'Internet haut débit ». Internet par CPL permettra de donc désenclaver peu à peu ceux qui ne peuvent encore profiter du haut débit en France.

L’accès sera géré par la société InfoSat ICPS (http://www.infosat.tm.fr/). Selon nos confrères de Vnunet, le coût sera pour 1 Mbits/s symétrique de 19,90 euros par mois, une somme majorée de 5 euros pour profiter d’un service VoIP avec 10 heures de communications locales et nationales. Un engagement de 6 mois est en outre exigé avec des frais de résiliation s'élèvent de 100 euros...
Publiée le 22/04/2005 à 08:52

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;