Justice : Microsoft aidera ses partenaires

Microsoft a annoncé qu'elle aiderait désormais ses partenaires dans les... 13
Microsoft a annoncé qu'elle aiderait désormais ses partenaires dans les procès concernant des problèmes de brevets, de marques ou de secrets commerciaux.

David Kaefer, directeur de la branche propriété intellectuelle de Microsoft, a parlé d'un message fort pour signaler qu'attaquer les partenaires de Microsoft était trop facile et que la société ne le permettrait pas. Il a également précisé, mais c'était sans doute inutile, qu'en tant que société, sa position financière lui permettait largement ce soutient.

Verrait-on venir une future guerre froide, où chaque camp affirmerait ses positions tout en aiguisant ses armes ? Ce mouvement de bloc n'est pas le premier du genre et Microsoft suit en quelque sorte le modèle donné par l'open source qui a déjà commencé à s'organiser de la même manière. Pour rappel, l'Open Source Development Labs (OSDL) a levé dix millions de dollars destinés à la défense du logiciel libre l'année dernière, tandis que, cette année, quatre millions ont été récoltés pour fonder un centre de conseil juridique.

Cette attitude est saluée par Stuart Cohen, directeur général de l'OSDL : " C'est une étape à passer très positive pour Microsoft. Tout ceci pointe vers les problèmes de propriété intellectuelle dans les logiciels et explique pourquoi tant de pays cherchent aujourd'hui une politique de gestion des brevets logiciels. Les brevets sont vagues et les procès sont chers et longs ".

Un exemple concret du genre de cas que Microsoft souhaite éviter est la plainte que Lucent Technologies avait déposée contre Dell et Gateway à cause d'une violation de brevets dans le Media Player de Windows. Microsoft a contre-attaqué et le procès est en attente dans une cour fédérale de San Diego.

Ce genre de procès a vu son nombre augmenter de façon très nette ces deux dernières années.
Par Vincent Hermann Publiée le 24/06/2005 à 10:54 - Source : Herald Tribune
Publicité