S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Iliad se paye Altitude Telecom et sa licence WiMax

Il est freeeeeee, WiMax

Voilà qui est tout frais sur les téléscripteurs : Iliad, société propriétaire de Free, vient de ratifier un accord avec les actionnaires d'Altitude Telecom. Le but de ce rapprochement ? L'acquisition de 100% du capital de ce dernier dès le 15 novembre prochain.

"Cette opération a été approuvée par le Conseil d’administration d’Iliad. Cette acquisition n’a pas d'effet significatif sur les résultats du Groupe à moyen terme" note l'acquéreur. Pour autant, il est important de prendre note de ce rachat. Altitude Telecom n'est pas une sombre start-up qui aurait développé un quelconque nouveau système de panier en ligne. Non : c'est la société détenant "la seule licence nationale WiMAX (fréquence 3,5 GHz) octroyée par l’ARCEP", l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ex ART).

Nous avons déjà évoqué dans nos colonnes ses activités : c'est Altitude Telecom que l'on retrouve par exemple en Vendée pour la mise en place d'un réseau pré-Wimax, inauguré voilà quelques mois.

La transaction prévoit un consensus: le Groupe Iliad conserve les activités WiMAX et grand public et Altitude Telecom "poursuivra sa stratégie de forte croissance sur le marché des entreprises et des collectivités". En terme d'image, Iliad peut maintenant claironner sa place de leader : "Le Groupe Iliad deviendra ainsi le seul opérateur français de télécommunication grand public actif dans la technologie WiMAX"

Pour Xavier Niel, responsable stratégie chez Iliad, "le WiMAX est une option pertinente à horizon 3-5 ans pour le développement du Groupe en complément des activités actuelles de Free". Ce qui laisse entrevoir de bien bonnes choses pour les activités futures du groupe et des pics de jalousie auprès de la concurrence. On pourra à ce titre se pencher sur la page WiMax d'Altitude Telecom. Selon les rumeurs, l'acquisition de ce dernier aurait coûté au papa de Free plusieurs millions d'euros...

(*) Worldwide Interoperability for Microwave Access

Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 05/09/2005 à 09:43

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;