IBM, l'open source, le PHP, mes frères et mes soeurs...

IBM continue sa stratégie d'opposition à Microsoft en puisant ses forces... 43
IBM continue sa stratégie d'opposition à Microsoft en puisant ses forces dans tout ce qui a une connotation de "libre". IBM grand mécène de logiciel libre ? Non, plutôt une série de mouvements pragmatiques pour exploiter au mieux ce qui lui est offert.

Il s'agit surtout de préparer une riposte à la vague de nouveaux logiciels et services qui viendront de chez Microsoft avec la version 2.0 du Framework .Net. De même que Sun qui cherche à attirer une communauté de développeurs autour de Solaris 10 avec sa licence CDDL, IBM a donné en fin de semaine dernière plus d'une trentaine de projets open source au site SourceForge, qui héberge aujourd'hui plus de 96 000 projets et compte plus d'un million de membres enregistrés.

Ces projets incluent notamment Jikes, un compilateur Java, et le Life Science Identifier, qui sert à bâtir des applications étudiant les sciences de la vie. Et pour donner un autre petit vent de "libre" à son image, IBM va remodeler une partie de son site destinée à ses 4.5 millions d'utilisateurs enregistrés. Au programme : didacticiels et une large mise en avant du PHP. Le but : intégrer le PHP dans sa base de données Cloudscape.

Le cabinet d'analyses Jupiter Research montre une adoption croissante des technologies web Microsoft architecturées autour du .Net et il n'est pas question pour IBM de se laisser faire. Et ce n'est pas l'arrivée des prochains Visual Studio et SQL Server 2005 qui améliorera les choses pour Big Blue.

Si on récapitule, IBM a pour l'instant donné plus de 120 projets à la communauté open source, déposé 500 brevets dans le domaine public et a annoncé l'intention d'améliorer le support de Linux dans ses propres gammes avec un budget de 100 millions de dollars sur trois ans.
Par Vincent_H Publiée le 28/02/2005 à 12:00
Publicité