Hollywood s'inquiète du prix des vidéos pour l'iPod

Apple se paye la pomme des acteurs ? 50
Apple inquiète les majors avec son service iTunes. Après l'affaire du prix des morceaux de musique vendu à l'unité en ligne, l'iPod vidéo soulève une autre question, celle de la facturation des vidéos vendues en ligne sur iTunes.

Les syndicats hollywoodiens sont immédiatement montés aux créneaux. Représentant les acteurs, scénaristes et réalisateurs, les différentes organisations demandent à Apple l'ouverture de négociations concernant la facturation des émissions télévisées disponibles sur iTunes.

La préoccupation des syndicats est simple, assurer aux ayants droit (acteurs, réalisateurs, scénaristes) une rémunération suffisante pour les émissions vendues en lignes par Apple. Premier exemple, l'accord passé entre la chaîne ABC et Apple pour la diffusion de la série Lost pourrait poser problème.

La question est ici de savoir combien exactement les ayants droit recevront en royalties pour chaque épisode vendu en ligne. Pour un prix de 1,99 dollar par épisode, les acteurs, scénaristes et réalisateurs de Lost risquent de ne pas être rémunérés à hauteur des autres médias, comme le DVD ou le « Video on Demand » (pay per view).

Pour le VoD par exemple, le producteur doit actuellement reverser 1,6 % du montant de la licence octroyée au(x) scénariste(s), tandis que les acteurs recevront 3,6 %, et les machinistes 5,4 %. Pour un DVD les parts sont comparables, mais le problème se pose pour les tout petits prix des vidéos vendues en lignes.

Ce domaine est tout nouveau pour les syndicats, qui comptent bien l'encadrer dès sa naissance. Et si ces syndicats revendiquent les mêmes royalties pour iTunes que pour les DVD ou la VoD, Apple risque d'avoir certains problèmes à tenir son tarif de 1,99 dollar...
Par Bruno Cormier Publiée le 17/10/2005 à 15:13 - Source : Multiples
Publicité