Google et ses informations privées remis en question

L'expansion de Google, liée à ses nouvelles offres et ses nouveaux... 21
L'expansion de Google, liée à ses nouvelles offres et ses nouveaux services de plus en plus nombreux, inquiètent un certain nombre de personnes. Nous en parlons depuis un bon moment maintenant, mais pour que l'agence de presse AP (Associated Press) traite de ce sujet épineux, c'est que cela commence à prendre une grande ampleur. Les premiers problèmes du géant Google concernant la protection de la vie privée ont débuté avec le lancement de son offre du fameux Gmail...

Il y a plus d'un an, nous vous rapportions le fait qu'une association basée à Londres, du nom de Privacy International, portait plainte contre Google dans 16 pays. Ce dernier était accusé de lire et de garder les courriers électroniques de ses utilisateurs, ce qui allait à l'encontre des lois européennes en matière de vie privée, plus strictes que les lois des États-Unis par exemple.

Aujourd'hui, si une personne utilise tous les services de Google, et si cette personne compte utiliser ses futurs services, le numéro un des moteurs de recherche détiendrait potentiellement une quantité non négligeable d'informations sur ladite personne. Multiplié par des millions d'utilisateurs, ce constat fait craindre le pire pour de nombreuses raisons.

Chris Hoofnagle, membre influant de l'Electronic Privacy Information Center (EPIC), s'inquiète de ce phénomène : « Google est en train de devenir l'un des plus grands risques pour la vie privée sur internet. Il y a énormément d'informations personnelles dans un seul panier. »

Outre le fait que Google détienne ces informations et puisse les utiliser, certains organismes craignent principalement que des pirates voire des employés peu scrupuleux utilisent l'immense base de données de Google à des fins peu glorieuses.

Google protège évidemment particulièrement toutes les données qu'il stocke, mais cela n'empêche pas d'être plus qu'inquiet à ce sujet, d'autant que ces données sont nombreuses et différentes selon l'utilisation des services de Google.

Eric Goldman, professeur de lois sur internet à la Marquette University : « Nous avons toujours besoin de lois pour criminaliser le piratage. Nous avons besoin toujours de contraintes concernant la surveillance de la part du gouvernement. »

Google a bien entendu tenté de répondre à toutes ces interrogations, mais n'en reste pas moins assez vague : « Nous gardons les données qui sont rassemblées par nos services tant que nous pensons qu'elles nous sont utiles. »

Google risque de refaire parler de lui ces prochains mois et ces prochaines années concernant ses informations privées sur ses utilisateurs. On parle même de potentiels procès...
Par Nil Sanyas Publiée le 18/07/2005 à 11:46 - Source : Associated Press
Publicité