S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Google Talk est maintenant disponible

Il est né le divine enfant, a trouvé la voix et le chemin de la parole

Avec un sens de la prédiction aiguisée, des voix pronostiquaient l'arrivée d'un Google Talk, client de messagerie fabriqué dans les ateliers de l'entreprise bien connue. Dès hier, le Los Angeles Times annonçait l'imminence de ce débarquement pour aujourd'hui. C'est chose faite.

Google Talk est enfin en ligne. Uniquement en anglais, et tournant seulement sur Windows XP ou 2000, cette application de 900Ko requiert un compte Gmail. Elle est évidemment en version beta, soumise en conséquence à des problèmes de stabilité éventuels. Par défaut, le compte importe la liste de vos contacts dûment enregistrés permettant du même coup de passer en mode messagerie instantanée. Le logiciel fonctionne sur le protocole Jabber/XMPP ( Extensible Messaging and Presence Protocol), permettant de se connecter aux services Google Talk depuis son propre client (voir la liste non exhaustive sur la page dédiée de Google). Les usagers Linux ou Mac OS X pourront ainsi en profiter selon les cas via iChat, Gaim, PSI par exemple.


Google Talk

Comme dans tous les clients, il est également possible d'inviter ses compatriotes. Le client vous annonce également l'arrivée de messages dans votre compte Gmail via une fenêtre en bas à gauche du Bureau. La multi conférence et la vidéo ne sont pas au rendez-vous, malheureusement, pour cette version. L'interface est plutôt épurée, comme d'habitude chez Google, et sans pub, pour l'instant (?).

Nos tests effectués entre deux "Google Talkiens" se sont révélés très satisfaisants, et sans critique particulière : ça marche plutôt bien, c'est clair, sans fioriture et très léger. Mais est-ce que cela suffira à décrotter les habitués des clients concurrents ? Le chemin est toujours tortueux lorsqu'on arrive en bout de course. Selon certaines sources, Google serait en outre en discussion avec l'équipe de Skype pour créer une passerelle entre les deux applications. La suite sous peu, donc.

Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 24/08/2005 à 09:32

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;