Google News prend acte de la plainte de l'AFP

La menace de procès a finalement porté ses fruits. Mais d'abord, un petit... 14
La menace de procès a finalement porté ses fruits. Mais d'abord, un petit rappel : aux Etats-Unis, l’Agence France-Presse a porté plainte contre Google. Ce sont les pages Actualités du moteur qui irritent l'AFP. Cette dernière reproche à la société américaine d'utiliser sans autorisation préalable, ses photos et textes alors qu’aucun contrat n’a été signé dans ce partenariat sauvage. (la plainte au format PDF). L’AFP chiffre à 17,5 millions de dollars son préjudice. Elle exige également la fin de ce pompage aveugle de ses dépêches.

Alors que la procédure vient à peine de commencer, l'action de l'AFP a été prudemment respectée par Google. Le moteur a déjà décidé d’enlever photos, titres et introductions (chapô) copyrightés par l'agence.

Le Geste (Groupement des Editeurs de Services en Ligne) a pleinement soutenu la démarche de l'AFP : « Il est tout à fait naturel [qu’elle] cherche à défendre ses droits. Sa démarche devrait aider les éditeurs à prendre conscience de la valeur du contenu qu'ils publient. Je trouve catastrophique de voir certaines grandes marques de presse cautionner ce type d'outils dont le modèle est empoisonné" a estimé son président.

Et du côté des autres agences de presse ? Contactée par le Journal du Net, Associated Press (AP) a elle aussi approuvé l’AFP mais sans envisager de plainte. Reuters de son côté cautionne totalement Google : « Google News apporte un trafic important à notre site sur lequel les internautes peuvent consulter gratuitement nos dépêches. Ce service profite donc aux deux parties."

En attendant et malgré un nettoyage à la javel (approximatif) des pages Actualités, l’AFP maintient sa plainte.
Publiée le 25/03/2005 à 10:06 - Source : Multiples
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité