FreeKs envoie Free dans le box des accusés

« Alors que les recours à la justice des clients abusés se font de plus en... 29
« Alors que les recours à la justice des clients abusés se font de plus en plus nombreux, Freeks se jette à son tour dans la bataille juridique. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase ? La modification des tarifs de téléphonie Freebox vers les téléphones mobiles » annonce un communiqué publié sur le site de l’Association FreeKs.

En cause, donc, les modalités de cette nouvelle tarification.

Avant, un tarif unique de 0,19 € était appliqué aux appels vers les portables. Aujourd'hui, le coût diffère selon l'opérateur et l'heure d'appel. Chez SFR et ORANGE, le tarif est de 0,16 cts/min (HP) ou 0,05 cts/min (HC). Chez Bouygues Télécom, il est de 0,28 cts/min (HP) ou 0,13 cts/min (HC). S'ajoute en outre un nouveau coût fixe à la connexion de 0.21€ (Orange et SFR) ou de 0.29€ (Bouygues Telecom).

L’association FreeKs reproche dès lors plusieurs points à Free :

- une procédure sauvage et discrète : aucune annonce officielle sur cette modification des tarifs si ce n’est dans des « échos sur deux sites satellites ou sympathisants de l'opérateur ». Ceux qui ignorent encore ces nouveautés, constateront la modification sur la prochaine facture.

- une procédure de refus impossible : selon ces mêmes sources parallèles, un client peut refuser la nouvelle tarification mais pour ce faire, il lui faut envoyer un courrier recommandé avant le... 20 février à la société. Sauf à pourvoir remonter dans le temps, voilà qui est peu pratique lorsqu’on est prévenu qu’en mars !

Enfin, Freeks prévient à nouveau que la nouvelle tarification n’est pas si intéressante que cela sauf pour les destinations "exotiques".

FreeKs a donc assigné Free en référé, une procédure judiciaire d'urgence. L'audience aura lieu à l'Ile de la Cité dès le 4 avril. "Aidés par Luke Freewaker, Avocat-Jedi, réussiront-ils à contrer les caprices de l'Empire ?"
Publiée le 24/03/2005 à 09:29 - Source : FreeKs
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité