S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Firefox et Mozilla violeraient les droits des sites Web

Les procès articulés autour des droits de la propriété intellectuelle vont-ils de plus en plus remplir les colonnes des gazettes judiciaires ? On peut le craindre. Et c'est cette fois Mozilla et Firefox qui sont en cause.

firefoxUn regroupement de plusieurs dizaines d'importants sites Web professionnels, de secteurs d'activités très variés (informatique, presse en ligne, voyages, petites annonces et Webmail, principalement) "dénonce les possibilités des navigateurs Firefox et de la suite Mozilla".

Les responsables respectifs de ces grands sites estiment, l'oeil vissé sur le Code de la propriété intellectuelle, que « [ces] navigateurs violent les propriétés intellectuelles des sites Web en modifiant grandement leurs caractéristiques propres. Or ils sont le fruit d'heures de développement, ainsi totalement détournées et bafouées au mépris des droits les plus élémentaires ». A l'index de ces critiques, la violation des "formats" prétendument protégés, dont voici la liste :

  • suppression des « éléments ponctuels d'informations » (les pop-up, bloqués par défaut) ;
  • véritable « usurpation d'identité de navigateur » (le fait de répondre être un autre navigateur à l'interrogation du serveur) ;
  • suppression « des données informatives de partenaires » (les bannières et images de publicité) ;
  • blocage des « informations de nature photographique » (les photos des sites, supprimées) ;
  • refus « des technologies d'authentification et d'aide à la navigation » (cookies refusés) ;
  • non-respect « des caractéristiques de mise en page » (le changement des polices et des feuilles de styles).

Le texte laisse présager une rude bataille : « on assiste avec ces outils issus d'un univers de développement non-industriel, à la remise en cause des créations techniques et artistiques du Web. Cette atteinte aux formats des sites constitue un acte grave nécessitant des actions fortes, de communication et de justice. »
Aucune plainte n'a cependant été déposées à ce jour, selon nos sources que nous vous invitons à consulter. (Tout comme la catégorie Humour de cette news, hein ;))
Publiée le 19/02/2005 à 11:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;