Et nos photos, c'est de l'Adobe ?

Une communauté de photographes fronce les sourcils contre Adobe. L'éditeur... 64
Une communauté de photographes fronce les sourcils contre Adobe. L'éditeur a truffé ses dernières versions de logiciels phares, Acrobat et Photoshop en tête, de liens vers les principales banques d'images libres de droits. Sont visées les banques Photodisc de Getty Images, Comstock ou encore Digital Vision

Ces professionnels de la photographie voient d'un mauvais œil ce pont pratique pour les créateurs. Ayant à disposition des quantités astronomiques d'images, ils n'ont plus à faire appel à l'œil agile des photographes pro. Du coup, l'Union des photographes créateurs (UPC) menace en toute simplicité le boycott des produits Adobe au profit de logiciels libres open source et gratuits, The Gimp en tête. La menace est surtout destinée à faire du bruit puisque face aux contraintes PAO, le choix des professionnels porte souvent sur Photoshop.

Cette association, avec plus de 1500 adhérents, représente en tout cas aujourd'hui la première association professionnelle française d'auteurs photographes.

«L'utilisation des banques d'images libres de droits est un réflexe de travail chez les créatifs. Nous ne faisons que leur permettre un accès plus simple à cet outil quotidien.» confie un responsable marketing d'Adobe Europe au journal Libération. Le journal rappelle au passage que Adobe est justement partenaire de cette association...

L'éditeur va d'ores et déjà mettre en ligne un annuaire des photographes professionnels, mais est ce que cela sera suffisant pour tuer la fronde dans l'œuf ?

(Un gentil merci à Teenage)
Publiée le 07/06/2005 à 17:32 - Source : Libération
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité