Epson triche avec ses cartouches d'encre?!

Epson fait l'objet d'attaque de la part des consommateurs américains qui... 33
Epson fait l'objet d'attaque de la part des consommateurs américains qui suspectent le fabricant d'imprimantes de trafiquer ses cartouches d'encre, qui n'oublions pas amènent des revenus bien plus importants que les ventes d'imprimantes. Epson nie en bloc !

Ce sont les puces Intellidge intégrées dans les cartouches qui sont montrées du doigt. Elles ont pour but d'arrêter toutes impressions après un certain nombre de pages imprimées. Ce qui est reproché, c'est le fait qu'il reste une quantité non négligeable d'encre alors qu'il n'est plus possible de l'utiliser. On parle jusqu'à 38 % d'impressions perdues, selon le magazine anglais Which. De quoi faire raler les utilisateurs qui n'ont pas hésités à porter plainte contre Epson.

En Hollande, une association de consommateurs a demandé à ses membres de boycotter les cartouches Epson au mois de juillet dernier, qui s'est ensuite rétractée suite aux arguments (pressions ?) d'Epson.

Dans un communiqué de presse officiel, Epson s'explique : " La réserve d'encre contenue dans nos cartouches joue un rôle essentiel pour maintenir la qualité d'impression et éviter l'endommagement des têtes d'impression causé par l'introduction de bulles d'air lorsqu'il n'y a plus d'encre dans la cartouche. " Des experts du cabinet Lyra Research, payés par Epson, ont indiqué : " Oui, il peut rester de l'encre dans les cartouches, mais cela est dû à leur conception, pour protéger et assurer la longévité de l'imprimante. Et, puisque les cartouches sont facturées sur la base du nombre de pages produites et non pas sur le volume d'encre, les consommateurs ne sont en aucun cas lésés. "
Comprenez que vous ne payez que ce que vous consommez (sans que le prix fluctue en fonction de ce qu'il reste en encre) !

Epson conseille vivement les utilisateurs de ne pas utiliser les divers utilitaires sur internet qui permettent de désactiver les puces Intellidge afin de consommer la totalité de l'encre. Il est possible d'endommager l'imprimante, rapporte les responsables de la société.

Toutefois, il y a une chose qui interpelle et non des moindres ?! La population française n'a pas encore fait de grèves nationales suite à ces accusations...
Par Teuf Publiée le 11/11/2003 à 12:00 - Source : 01net
Publicité